Ilmryn

Méditation : Introduction

 
 La méditation

Il faut tout d'abord rappeler que la méditation n'est pas une technique spécifiquement bouddhique. Elle fut amplement développée et pratiquée par les ascètes indiens depuis l'âge védique jusqu'à nos jours. Elle a pu également s'enrichir de pratiques régionales, comme c'est le cas au Tibet avec les tenants de la pensée Bön ou en Chine avec la pratique du Ch'an (ou Zen au Japon).
Faisons bien la différence entre la méditation et la relaxation. La méditation c'est examiner, réfléchir profondément sur un sujet. La relaxation est le relâchement d'une tension musculaire destinée à provoquer la détente psychique.Lors de la relaxation, notre esprit vagabonde et nous pensons à différentes choses. Les tracas de la vie quotidienne refont surface et il est difficile de se détendre. Lors de la méditation, il faut garder sa concentration, notre pensée sur une affirmation positive ou une image agréable. Méditer aide à se calmer, à réduire le stress et à amener une certaine paix intérieure.

La méditation n'a pas seulement un effet sur la relaxation. Voici les différents effets qui ont été testés suite à des méditations assez approfondies : 

-Les bienfaits sur la santé
-les résultats physiologiques
-les effets sur le mental
-les effets sur le développement spirituel


Les techniques de méditation appartiennent à deux groupes. Une forme de méditation consiste à se concentrer sur quelque chose, que ce soit votre respiration ou la flamme d'une bougie, un crucifix ou même le bruit des vagues qui déferlent sur la plage, pendant que vous récitez doucement et calmement un mantra, un mot ou un son spécifique. On peut utiliser n'importe quel mot qui engendre une sensation de paix et de sérénité. L'autre forme de méditation consiste également à répéter un mantra, mais le but demeure la relaxation complète de l'esprit. Lorsqu'il vous vient une idée à l'esprit, vous essayez de vous détendre et de laisser flotter cette idée sans y penser. Pour la plupart des gens, cette technique nécessite beaucoup de pratique.
Il existe plusieurs autres techniques servant à libérer l'esprit et à atteindre un haut niveau de relaxation, incluant la musicothérapie et les techniques de visualisation.


 1. Définition.

La méditation consiste à entrer en communication avec différentes couches de l'être. Elle n'est pas nécessairement reliée à la magie blanche, mais souvent les sorciers et sorcières méditent. Le matériel demandé est simple: dans le plus compliqué des cas, vous aurez besoin de trois chandelles et d'un bâton d'encens. Elle peut beaucoup apporter si vous employez les bonnes techniques. Il est préférable de méditer sans trop de vêtements, les cheveux détachés, ou si vous pratiquer en groupe ne portez que des vêtements doux et clairs (un peignoir serait l'idéal), dans lesquels vous vous sentez confortables. Sur cette page, je vous expliquerai ce qu'est la méditation, comment bien méditer et je vous donnerai des rituels de méditation. La méditation apporte de la concentration. Lorsque vous voulez accroître vos pouvoirs psychiques, par exemple, vous devez être très concentré. Il serait donc tout à fait approprié de faire une petite séance de méditation avant de faire ce rituel. Elle nous permets de relaxer et de faire évacuer le stress. Lorsque vous êtes trop tendu, comme avant un rendez-vous important, vous pouvez méditer quelques minutes. Avec les techniques de respiration, vous réussirez probablement à vous redonner confiance, et ce rapidement. Elle calme et donne de l'énergie. La méditation nous enlève toute fatigue et nous remets sur pied en moins de deux! Également, lorsque vous êtes un peu énervé, pensez à la méditation. Vous serez plus calme. Elle nous donne une chance de penser avant d'agir. En méditant, vous devez chasser toute pensée de votre esprit, et pour ce faire vous devez répondre à toutes les questions que vous vous posez mentalement. Vous pouvez ainsi trouver facilement des solutions à vos problèmes. Elle nous permets de mieux contrôler notre corps. En effet, certains rituels de méditation nous donne un pouvoir sur notre corps, notamment le rituel de méditation numéro 1.

2. Les questions qu'on se pose.
 
2.1 La visualisation, c'est quoi? Comment ça marche? Comment faire?

La visualisation est la capacité de se servir de son imagination et de la contrôler. La visualisation est le fait d'imaginer ce que l'on veut le temps que l'on veut.
Pour se faire, c'est simple. Imaginez quelque chose quelque part, d'abord les yeux fermés puis ouvert et ensuite essayer d'enchaîner plusieurs objets différends à la suite. Comment procéder ? Très simple, enfin, pas tant que ça à réaliser…

Un jour de votre vie où vous avez du temps, observez le monde qui vous entoure. Prenez soin de noter chaque éléments, et fermez les yeux. Commencez par vous imaginer par exemple une simple pomme, ou autre. Tenez 5 bonnes minutes avant de continuer. Une fois l'exercice terminé et réussi plusieurs fois, faîtes la même chose, mais les yeux ouverts. Une fois la technique maîtrisée, cette fois-ci tenez 5 minutes et passez à un autre objet comme une assiette ou un couteau, etc.…
Commencez par des choses simples pour finir par un paysage. Une fois cette exercice terminer et maîtrisé, n'oubliez pas qu'il faut s'entraîner régulièrement, sinon vous risquez de perdre votre maîtrise et devoir tout recommencer.

La visualisation est une chose à pratiquer seulement dans les débuts, après, il faut surtout utiliser le ressentis, technique beaucoup plus efficace.

 

2.2 Pourquoi méditer ?
 
« Méditer ? Je n’en vois pas l’intérêt. » En effet, comment comprendre que l’on puisse vouloir perdre 10 ou 30 minutes de sa journée à s’asseoir en lotus et fuir la réalité ?
Il faut d’abord savoir qu’il n’y a pas une, mais d’innombrables formes de méditation avec des objectifs aussi variés que :

-    se relaxer
-    développer sa concentration
-    explorer profondément une réflexion précise
-    purger son mental d’obsessions et de blocages
-    réaliser une alchimie physiologique, notamment par le travail respiratoire
-    se connecter à une source spirituelle

Si le domaine de la spiritualité vous semble étrange et éloignée de vos idéaux, illustrons-le par un exemple concret et réel. Un muscle ne gagne pas de masse lorsqu’il s’exerce, mais quand il se repose APRES s’être exercé. Sans récupération musculaire, vous poussez votre corps à l’usure et vous perdez votre force.

Il en est de même pour nos facultés mentales. Il nous est devenu impossible de NE PAS penser ! Anticipations, soucis, souvenirs heureux ou non, projections, distractions, interprétations, fantasmes… notre machine mentale est emballée, ne s’arrête JAMAIS et s’use sans même que nous nous en rendions compte !

La méditation se présente donc comme un moment choisi consacré à la récupération mentale. Un espace-temps dédié à un reboot psychique avec pour simples objectifs :

-    une ré-oxygénation de notre sang, et donc de notre cerveau
-    une agréable détente corporelle
-    un renforcement de notre capacité de penser avec objectivité (et ne tombez pas dans le piège de croire que vous y arrivez déjà très bien)
-    une sérénité quotidienne approfondie
-    une perception accrue de soi-même, de ses valeurs et objectifs de vie

Ces bienfaits là sont réalistes, perceptibles et même mesurables, si tant est que vous ayez pris l’habitude de garder trace de vos états personnels.

Source : http://www.raccourci-minimaliste.com/mediter-a-quoi-ca-sert
 

3. Comment méditer ?


Vous pouvez apprendre vous-même à méditer, en quelques minutes, en suivant quelques étapes simples :

1. Trouvez un endroit calme

Moins vous aurez de distractions, plus il vous sera facile de vous concentrer. N'oubliez surtout pas d'éteindre votre portable ! Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement. Posture et culture vont de pair : laissez la position «assise à l'indienne» aux yogis orientaux et aux grenouilles.

2. Fermez les yeux

En paraphrasant Shakespeare, « Fermez les yeux et tirez les rideaux, et que chacun s'adonne à la méditation ». Le but est de vous isoler du monde extérieur de manière à ce que votre cerveau puisse arrêter de traiter des informations sensorielles.

3. Choisissez un mot ou une phrase, et n'en changez plus.

Il vous suffit que ce mot ou cette phrase vous soit agréable. Nul besoin d'un mantra exotique et obscur, vous pouvez choisir tout simplement le mot « calme » ou le chiffre « un ». Peut-être préférerez-vous le « shalom » des juifs ou le « kyrie eleison » des chrétiens. Émile Coué proposait la phrase « tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux ».

4. Répétez-le mentalement, encore et encore.

Énoncez intérieurement ce mot ou cette phrase, répétez-le à voix basse, à chaque expiration. La respiration sera votre métronome. Ne craignez pas la monotonie, elle vous aidera à vous concentrer. Peu importe que votre esprit vagabonde, ou qu'il soit envahi par des images ou des pensées parasites. Laissez-les de côté, ne vous en préoccupez pas, et ramenez inlassablement votre esprit à votre mot ou phrase, à chaque expiration.

 

Voir d’autres techniques de méditation


 

4. La méditation pour les enfants

 



07/02/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi