ilmryn.blog4ever.com

Médecine douce : Lexique

A. Naturopathie

1 Alimentation

2 Soin

2.1 Par Plantes

2.2 Par La Terre

2.3 Par Stimulation

3 Bien-être

4 Physique

  

Voir schéma d’aide (important pour comprendre la structure de l’article)

 

Lexique des Thérapies de la  Médecine douce.

Dans certains de mes articles, vous avez pu avoir des détailles sur les thérapies que je connais le mieux (Litho et Aroma). J'ai également survolé la naturapathie et le phytothérapie dans des recettes de soins et/ou bien être.

 

Sur cette page, je vais vous définir les différents types de thérapie que je connais de vue. Cela sera donc de courtes explications qui vous aidera à mieux comprendre les prochains sujets aborder, voir même les précédents.

 

Avant de commencer, pour plus de facilité, je les ai divisé les différentes embranchement. Vous pouvez retrouver un schéma en bas de page.

 

1. Médecine douce, Soins alternatifs : Qu'est-ce que c'est ? A quoi cela sert ?

 

Un complétement à la médecine traditionnelle

 

La médecine douce, également appelée « médecine non conventionnelle », « parallèle », « alternative » ou « naturelle » utilise des techniques manuelles et des substances naturelles pour aider le corps à guérir par lui-même.

Ses caractéristiques :

 

  • Elle exclut tout traitement à l’aide de produits pharmaceutiques.

  • Elle prend en considération l’ensemble des facteurs (émotifs, psychologiques, sociaux, génétiques, etc.) pouvant affecter une personne.

  • Elle s’intéresse aux causes de la maladie.

  • Elle privilégie l’utilisation de moyens naturels pour aider le corps à se guérir par lui-même tels que les plantes, les huiles essentielles, les aliments, les minéraux, l’exercice physique, etc.

  • Elle accorde une grande importance à la relation entre le patient et le thérapeute. Cela implique des consultations plus longues que pour la médecine traditionnelle.

  • Elle est construite sur 3 notions fondamentales : l’éducation, la prévention et l’auto-guérison.

  • Elle s’appuie souvent sur des savoirs traditionnels et ancestraux. Toutefois, un nombre croissant d’études sont menées sur les traitements et thérapies douces.


A. Naturopathie : (plus de détaille)

 

A.1. Définition :

Le mot naturopathie vient du latin NATURA et du grec PATHOS qui signifient étudier et supprimer le mal à l'aide des moyens que nous offre la nature !  Il vient également de deux mots anglais NATURE et PATH qui expriment la voie, le chemin de la santé à travers l'observation, l'étude et la pratique des lois naturelles.

 

A.2. Le But :

Elle vise à aider au bien-être physique, mental, émotionnel et physiologique et énergétique en donnant des conseils d’hygiène de vie, d’alimentation, de gestion émotionnelle et prévention (de maladie par exemple), pour maintenir et préserver la santé et l’équilibre du corps. Tout cela avec des moyens jugés « naturels » : régime alimentaire, hygiène de vie, phytothérapie, massages, exercices, thérapie énergétique, etc.
Bien que la naturopathie cherche à promouvoir l'auto-guérison, il n'existe pas de preuve scientifique que la naturopathie guérisse des maladies.

 

A.3. Spécialiste :

Le naturopathe est donc avant tout un éducateur de santé qui accompagne la personne désireuse de se prendre en charge dans ses processus dʼauto-guérison et de régénérescence et qui lui enseigne comment vivre sainement et comment optimiser sa santé sur le long terme. Plutôt que de chercher à supprimer les symptômes, le naturopathe sʼemploiera à trouver les causes premières de la maladie et dʼy proposer des solutions naturelles.

 

Il nous délivre donc des conseils sur l'alimentation, l'hygiène corporelle, la gestion du stress, le contact avec les éléments naturels, la qualité du sommeil ou de la respiration, et il apprend à ces clients à avoir une conscience écologique. Cela peut aller jusqu'à les accompagner faire leurs courses dans les magasins bio, pour leur montrer comment lire les étiquettes. Certains d'entre eux se sont également formés aux plantes médicinales.

 

La naturopathie ne pose pas de diagnostic et ne propose pas de traitement de maladie.

 

Consultation ?

La visite débute par un bilan de vitalité qui sʼeffectue sur la base dʼun dialogue approfondi, véritable «état des lieux» de votre terrain. Le naturopathe va explorer vos attentes mais aussi et surtout chercher à comprendre votre contexte de vie (sources de stress, activité physique, épanouissement professionnel, ...), vos antécédents personnels et familiaux, votre alimentation et le fonctionnement des différents «systèmes» corporels (digestif, respiratoire, nerveux, cardio-vasculaire, ...)

 

Ce bilan débouche alors sur un échange entre le client et le naturopathe, celui-ci expliquant clairement les causes des déséquilibres, des surcharges et des carences observées et comment y remédier, afin que le client se responsabilise et puisse prendre en charge sa santé sur le long terme..

 

A.4. Les principes :

  1. Avant tout ne pas nuir - "primum non nocere" - les interventions naturopathiques minimisent le risque d'effets secondaires et évitent de ne supprimer que les symptômes.

  2. Le pouvoir de la nature guérit - "vis medicatrix naturae" - la naturopathie reconnait qu'il existe des processus d'auto-guérison chez l'être humain et a pour objectif de supporter, voire améliorer ce processus.

  3. Identifier et éliminer les causes - "tolle causam" - la naturopathie identifie les causes des désordres de santé et les traite à l'aide de méthodes thérapeutiques naturelles.

  4. Détoxifier et purifier l'organisme - "deinde purgare" - la naturopathie encourage l'élimination des surchages toxiniques en optimisant le fonctionnement des émonctoires (intestins, foie, poumons, reins, peau...).

  5. La naturopathie enseigne - "docere" - la naturopathie informe les personnes sur l'importance d'adopter de saines habitudes de vie (alimentation et hygiène de vie). Elle guide les personnes à intégrer efficacement un nouveau mode de vie dans leur quotidien et encourage ceux-ci à prendre conscience des améliorations de leur état de santé et de leur bien être général.

 

A.5. Les Techniques :

- Alimentation : équilibre des repas, nutrition et compléments alimentaires, hygiène intestinale, cures saisonnières, monodiètes, jeûnes ;

- Phytothérapie : gemmothérapie, aromathérapie ;

- Homéopathie ;

- Fleurs de bach ;

- Techniques réflexes : réflexologie endo-nasale, réflexologie auriculaire...

- Techniques manuelles : massages non médicaux relaxants, drainage lymphatique ;

- Techniques énergétiques : différentes formes de magnétisme (aimants...) ;

- Techniques vibratoires : utilisation des couleurs, des rayonnements solaires ;

- Techniques de gestion du stress : qi gong, yoga yasanas, sophrologie, techniques respiratoires ;

- Exercices physiques ou hygiène musculaire et émonctorielle : gymnastiques douces, culture physique, stretching, danse, arts martiaux, natation ;

- Hydrologie : tous les bienfaits de l'eau sur le plan curatif ;

- Psychologie : meilleure connaissance de soi et de la gestion de ses émotions, le "rôle" et les "raisons" de la maladie...

 

Source : http://www.santenaturopathie.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Naturopathie

http://naturopathie-rennes.over-blog.com/article-la-nauropathie-48060336.html

http://www.isanature.org/01naturopathie/naturopathie_cestquoi.htm#02

http://www.naturesvives.be/naturopathie


B. Les Différentes Thérapies :

 

1. Alimentation

 

- Nutrithépathie

Ou plutôt Equilibre alimentaire

Un naturopathe ou un nutritionniste étudie vos repas et vous aide à rééquilibré le tout. Pourquoi changer votre alimentation ? Pour votre bien-être physique et/ou psychologique.

 

L'équilibre alimentaire se traduit par " Bien manger ". Il peut traduire cela par adopter une alimentation variée et équilibrée, c’est-à-dire manger de tout mais en quantités adaptées. Cela consiste à privilégier les aliments bénéfiques à notre santé et à limiter la consommation de produits sucrés, salés et gras.

 


Cliquez pour télécharger

Cet équilibre alimentaire ne se construit pas sur un repas ou même sur une journée mais plutôt sur plusieurs jours voire la semaine. C’est pour cela qu’il n’existe ni aliment interdit, ni aliment « miracle ». Ainsi, à l’occasion, un repas « festif » peut être compensé avec des repas plus légers par la suite. Il n’est cependant pas question de jeûner mais plutôt de construire les repas suivants autour d’aliments peu caloriques comme les légumes ou les fruits. Le contenu de notre assiette n’est pas suffisant pour considérer avoir une bonne hygiène de vie, l’activité physique est également essentielle. En effet, bouger nous aide à « dépenser » les calories apportées par l’alimentation et ainsi à trouver le bon équilibre entre nos apports et nos dépenses : on parle de balance énergétique.

Ainsi, à l’occasion, un repas « festif » peut être compensé avec des repas plus légers par la suite. Il n’est cependant pas question de jeûner mais plutôt de construire les repas suivants autour d’aliments peu caloriques comme les légumes ou les fruits. Le contenu de notre assiette n’est pas suffisant pour considérer avoir une bonne hygiène de vie, l’activité physique est également essentielle. En effet, bouger nous aide à « dépenser » les calories apportées par l’alimentation et ainsi à trouver le bon équilibre entre nos apports et nos dépenses : on parle de balance énergétique.

 

source : http://www.tasanteenunclic.org/nutrition/lequilibre-alimentaire/

 

- Apithérapie

C'est l’utilisation des produits de l’abeille pour prévenir, guérir ou rétablir l’état de santé de quelqu’un affecté par une ou plusieurs maladies.

 

Différents produits issus des abeilles sont utiles pour différentes affections. Selon que l'on ait un simple rhume, une plaie ou que l'on ait besoin de soigner des rhumatismes, arthrites ou maladies inflammatoires on utilisera le miel, la propolis ou encore le venin d'abeilles. On peut dire de l'ensemble de ces produits qu'ils sont bons pour le système immunitaire, antioxydants, anti-inflammatoires, antiviraux, etc

 

Les produits récoltés, modifiés ou sécrétés par les abeilles sont très utiles pour l'homme. L'efficacité de l'apithérapie pour les problèmes rhumatismaux et arthritiques est depuis longtemps prouvée. Dès lors on imagine qu'elle peut permettre de prévenir ou soigner des pathologies plus graves, notamment les cancers et les dégénérescences nerveuses comme la Sclérose en plaque. Les études menées actuellement sont très encourageantes dans ces voies.

 

Cependant il est à noter que ces produits ne sont pas toujours indiqués pour certaines personnes. En effet, les personnes allergiques aux abeilles ne prendront pas de traitement à base de venin d'abeilles, tout comme les personnes allergiques au miel, aux pollens ou à certaines plantes dont ils sont composés, devront utiliser avec précaution les différents produits.

 

Les personnes diabétiques, souffrant d'insuffisance rénale, de maladies cardio-vasculaires avancées, ou qui utilisent des bêta-bloquants devront éviter l’apithérapie. Le plus efficace est encore de demander conseil à son médecin avant d'entamer un traitement ou une utilisation journalière de ces produits

 

Source : http://www.gralon.net/articles/sante-et-beaute/medecine-douce/article-l-apitherapie---se-soigner-grace-aux-abeilles-6199.htm

- Oligothérapie

C'est une médecine complémentaire de la médecine allopathique, qui ne se substitue pas à elle. Elle consiste à administrer des oligo-éléments à faible dose dans l’organisme pour améliorer l’état de santé général d’un patient, pouvant ainsi éviter le recours à des traitements plus lourds.

 

Les oligo-éléments sont des substances indispensables à notre organisme. En quantités très faibles, ils interviennent pourtant dans de nombreux mécanismes biologiques et leur rôle est prépondérant. Leurs actions sur l‘équilibre et le fonctionnement général du métabolisme ont été prouvées. Qu’un seul vienne à manquer et c’est le désordre biochimique à l’intérieur de votre corps!

 

Un simple déficit peut se transformer en carence qui est susceptible d’évoluer vers des troubles fonctionnels plus ou moins graves. Parfois utilisés de manière empirique dans l’Antiquité, leur apparition en médecine date d’environ cinquante ans, car, bien avant la découverte des antibiotiques, ils représentaient une alternative précieuse dans les pathologies les plus courantes.

 

Aujourd’hui de plus en plus de médecins sont convaincus de leur efficacité dans les pathologies fonctionnelles. Le bon sens nous ramène aux remèdes naturels, qui viennent, en soutien, renforcer les traitements proposés par la médecine classique.

 

Anxiété, allergies, grippe, stress, fatigue,... À chaque trouble correspond un ou plusieurs oligo-éléments.

 

Source : http://www.oligomed.com/index_quoi.php

http://www.granions.fr/oligotherapie/sante-par-oligotherapie.html


 2. Remède – Soin

 

2.1 Par les plantes :

- Phytothérapie
(plus détailles)

Le mot phytothérapie vient du grec « phyto » signifiant « végétal ». La phytothérapie, c'est donc le traitement des maladies par les plantes. La phytothérapie est une médecine dite douce de plus en plus populaire grâce notamment aux nombreux scandales des médicaments classiques

 

La médecine moderne et phyto sont souvent opposées, mais en réalité assez proches. La majorité des médicaments modernes étant en général des copies concentrées des extraits de plantes issus de la phytothérapie. Par exemple, l’aspirine est extraite de la saule et la digitaline de la fleur de digitaline. La différence est que les extraits de plantes utilisés par la médecine moderne ont prouvés scientifiquement leurs effets.

 

La phytothérapie est divisée en plusieurs domaine : Aromathérapie, Germmothérapie, Fleurs de Bach et Herbothérapie. Celle-ci sont définie ci-dessous.

 

Mode d'utilisation : Ingestion

  • Par Tisane

  • Par Gelule

  • Pure en alimentation (feuille, herbe, racine...)

  • En Huile

  • En Poudre

Source : http://www.sante-vie-positive.org/medecines-differentes/quest-ce-que-la-phytotherapie.html

- Aromathérapie

 (plus détailles)

C'est une branche de la phytothérapie, utilisant l'essence de plante après distillation.

L'aromathérapie est l'utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles) à des fins thérapeutiques. C’est donc une “biochimio-thérapie” naturelle sophistiquée qui repose sur la relation existant entre les composants chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent.

- Gemmothérapie

C'est une branche de la phytothérapie, utilisant des tissus embryonnaires végétaux en croissance, tel que jeunes-pousses, bourgeons, radicelles, préparés par macération dans un mélange d'eau, de glycérine et d'alcool pour obtenir un extrait que l'on nomme « macérat glycériné ».

Les bourgeons et jeunes pousses sont les éléments vitaux des arbres et arbustes. Ils contiennent toute leur énergie et leur « Totum actif » (tissus embryonnaires). Ils sont nourris par la sève montante du printemps afin de donner des feuilles, des fleurs et des fruits. Ce sont les parties de l’arbre ou de l’arbuste les plus concentrées en phytohormones, enzymes, acides aminés, vitamines, minéraux, oligo-éléments, huiles essentielles, facteurs de croissance...

 

Source : http://www.maboutiqueonaturel.com/ , http://www.bormann.be/
- Fleur de Bach
(plus détailles)
C'est une branche de la phytothérapie, utilisant des bien-faits des fleurs.

Les fleurs de Bach sont une thérapie naturelle à base de fleurs. Elles ont été élaborées par le Dr Bach, médecin anglais, au début du vingtième siècle. Sa théorie était basée sur l’observation des malades : il avait constaté que souvent, des désordres psychiques précédaient des désordres physiques. Il a donc entrepris des recherches et isolé trente huit fleurs vibratoires qui correspondent à trente huit états négatifs regroupés en sept « catégories » : la peur, le doute, la solitude, le manque d’intérêt, le découragement, l’hypersensibilité, la préoccupation excessive d’autrui. Ces fleurs sont aujourd’hui commercialisées en gouttes ou en granules.

On l'utilise donc les fleurs en élixir. Cette élixir floral est une eau dans laquelle on aurait transféré le « taux vibratoire » spécifique d’une fleur. En prenant un élixir, un individu pourrait modifier son propre taux vibratoire, ce qui aurait une influence bénéfique sur ses émotions, son attitude, ses traits de caractère et indirectement sur sa santé et son bien-être.


C'est donc un domaine qu'on nomme la « médecine énergétique » pure.

 

2.2 Par la terre :

- Lithothérapie

(plus de détaille)
C'est une forme de thérapie qui utilise les pierres et cristaux de manières variées et travaillant essentiellement sur le plan énergétique. C'est une médecine non conventionnelle qui cherche à soigner par le biais des cristaux. Elle considère que les cristaux émettent naturellement une « résonance » ou une « vibration » singulière capable d'améliorer le bien-être de la personne à son contact ou à proximité. Il n'y a pas de preuves scientifiques de l'efficacité de cette thérapie ou de l'existence d'une « énergie » spécifique aux cristaux.

 

- Argilothérapie

(plus détailles)

L'argilothérapie ce sont les soins et les bienfaits de l'argile sur la santé.

L'argile utilisée en voie externe ou interne : Cataplasme, masques , massages, boisson. C'est une roche très hydrophile et fragile formée par la décomposition de roches sous l'action du vent et de l'eau. Elles sont riches en sels minéraux et oligo-éléments, composée pour une large part de minéraux spécifiques, silicates, en général d’aluminium plus ou moins hydratés, qui présentent une structure feuilletée phyllo silicates qui explique leur plasticité, ou bien une structure fibreuse sépiolite et palygorskite qui explique leurs qualités d’absorption. Elle a un pouvoir absorbant, un pouvoir adsorbant, un pouvoir antibactérien, un pouvoir couvrant et un pouvoir radioactif.

 

Source : http://www.marie-dupont.com/categorie-12317307.html

 

2.3 Par stimulation :

 

-Hypnose

C'est état de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion.

Actuellement, c'est utiliser en médecine sophrologique et en psychothérapie.

La sophrologie est méthode fondée sur l'hypnose et la relaxation, utilisée en thérapeutique. Dans ce cas, l'hypnose servit en médecine pour compléter, voire se substituer à l'anesthésie par sédatifs. On parle alors d'hypnosédation. L’hypnosédation est une technique d’anesthésie qui consiste à combiner une anesthésie locale avec une hypnose et une sédation consciente à base d’anti-douleur. Plusieurs bénéfices sont reconnus à cette technique : l’amélioration du confort du patient lors de l’opération, une diminution de l’anxiété et de la douleur, une diminution des médicaments administrés, une optimalisation des conditions chirurgicales, ainsi que récupération plus rapide du patient après l’opération

En psychothérapie, elle est utilisée comme un moyen d'accéder aux ressources inconscientes, de contourner les blocages... Les indications sont très larges et concernent en fait une très large gamme des problématiques humaines, psychologiques et somatiques : angoisses, troubles névrotiques, arrêt du tabac, perte de poids, stress, énurésie, insomnie, phobies, allergies, traumatismes, deuils, tocs (troubles obsessionnels compulsifs), timidité, etc. mais aussi, anesthésie hypnotique, préparation mentale (chirurgie, sport, examen), résolution de conflit, apprentissages, développement personnel, etc. Les contre-indications dépendent surtout de l'expérience du thérapeute. Classiquement, elle est contre-indiquée en cas de troubles psychotiques et de paranoïa. Mais ici encore, tout dépend à la fois de l'expérience du thérapeute, de la qualité de la relation avec le patient.

 

Source : www.larousse.fr http://fr.wikipedia.org

 

-Sophrologie

La sophrologie est une science qui étudie la conscience humaine,un ensemble de techniques et de méthodes à médiation corporelle.
Elle vise, selon moi, la conquête ou le renfort de l'équilibre entre nos émotions, nos cognitions (pensées, connaissances, croyances) et nos comportements.
Au croisement de la relaxation occidentale et de la méditation orientale adaptées, elle permet à chacun de trouver de nouvelles ressources en lui-même et d'améliorer sa qualité de vie.

Les principes :

- Amener le schéma corporel a plus de réalité vécue, habiter le corps en bonne santé et conquérir l'harmonie physique et psychique.
- Renforcer l'action positive, afin de développer les éléments positifs du passé, du présent, de l'avenir  et de mieux utiliser tous nos potentiels.
- Développer la réalité objective, pour apprendre à voir les choses davantage comme elles sont, de développer plus de réalisme et d'efficacité dans l'action.
- Adapter les techniques et méthodes aux situations et / ou  participants à chaque séance.
- Prendre conscience de notre schéma existentiel comme réalité à vivre.

 

Source : http://www.sophrologie-info.com/

 

- Ostéopathie

C'est une approche thérapeutique non conventionnelle (médecine parallèle) qui repose sur l'idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et myofascial permettent de soulager certains troubles fonctionnels.

 

Cette méthode de soins s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain.

 

Son champ d'application est très vaste L'ostéopathie peut prendre en charge aussi bien les problèmes vertébraux que les problèmes de migraines, de dépression, des problèmes O.R.L. récidivant chez le bébé ou l'enfant, etc... L'Ostéopathe travaille de plus en plus en étroite relation avec le corps médical institué. Il faut généralement trois séances pour aboutir à un résultat durable.

Elle peut apporter un soulagement : des articulations, des muscles,des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

 

Par ailleurs, il faut savoir que l'ostéopathie, à titre préventif apporte des réponses aux sportifs, aux enfants, aux personnes âgées, etc. dans leur quête d'un équilibre quotidien.

 

Source : http://www.osteofrance.com/osteopathie/definition/

http://www.ceeso.com

- Homéopathie 

C'est une méthode thérapeutique qui vise à soigner l'être humain en lui administrant des doses infinitésimales de remèdes entièrement naturels. Extrêmement douce pour l'organisme, cette forme de médecine alternative permet donc de traiter une multitude de maux. Mais pour mieux comprendre ce qu'est l'homéopathie, il est important de s'intéresser aux principes fondamentaux sur lesquels elle repose.

 

Bénéfique pour le corps et l’esprit, cette forme de médecine alternative s’avère en effet nettement moins agressive pour l’organisme que la plupart des traitements allopathiques auxquels nous sommes parfois beaucoup trop habitués.

 

Les médicaments homéopathiques sont donc élaborés à partir de substances végétales, minérales ou animales se caractérisant par leur aptitude à provoquer chez un sujet en bonne santé des symptômes analogues à ceux de la maladie qu’il s’agit de soigner.

 

Source : http://www.homéopathie.com

- Kinothèrapie

C'est une technique manuelle qui traite les douleurs musculaires, ostéo-articulaires, ligamentaires ou nerveuses résultant de l’inactivité physique, du stress ou de certains traumatismes de l’appareil locomoteur. Par l’intermédiaire du massage suédois, de mobilisations et d’étirements, la kinothérapie redonne la souplesse aux muscles endommagés et par le fait même, redonne aux articulations leurs amplitudes maximales.

 

Elle est également en mesure d’aider à modifier certains comportements et/ou postures de façon à améliorer la santé et la forme physique.

 

La kinothérapie est une approche thérapeutique et préventive adaptée, de par ses traitements, tant aux conditions physiques des travailleurs, des sportifs, des personnes du troisième âge que des enfants. Elle engendre des résultats rapides, efficaces et surtout durables, puisqu’elle favorise la responsabilité du client envers lui-même, son indépendance et son autonomie par le biais de l’éducation et de la prévention.

 

C'est l’ensemble des traitements utilisant le mouvement pour donner ou rendre à une personne le geste ou la fonction des différentes parties du corps.

 

Source : http://www.kinotech.ca/kinotherapie.htm

- Acupuncture

L'acupuncture est une branche proche de la médecine, d'origine chinoise, à la fois naturelle et empirique. L'acupuncture travaille sur l'ensemble du corps et s'appuie sur les grands principes de la médecine asiatique : yin et yang, utilisation des méridiens énergétiques, etc. Cette méthode consiste à introduire sous la peau des aiguilles en métal, qui vont piquer le corps à des endroits bien précis pour provoquer l'action souhaitée sur l'organisme et rétablir l'équilibre énergétique du corps. Elle pourrait s'avérer efficace dans la prévention de troubles fonctionnels ou pour lutter contre des douleurs inflammatoires, des allergies, des eczémas, la dépression et aiderait à l'arrêt du tabac.

 

D'autres méthodes similaire :

- Do In : technique d'automassage proche du Shiatsu utilisant la pression des doigts, c'est une des versions manuelle de l'acupuncture.

- Luminopuncture ou Luxopuncture : technique qui remplace l'aiguille de l'acupuncture classique par un faisceau infrarouge. Elle est utilisée pour des soins esthétiques et médicaux.

- Manupuncture : il s'agit de réguler l’énergie qui circule dans le corps en exerçant des pressions sur la main

- Microponcture : stimuler des points précis de l'organisme à l'aide d'un stylet en percussion. Technique voisine de l'acupuncture

- Shiatsu : technique orientale de pression manuelle sur des points précis. Méthode proche du Do In, c'est une des versions manuelle de l'acupuncture

 

- Luminothérapie

La luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière artificielle blanche, dite « à large spectre », imitant celle du soleil. Son but est principalement de traiter les troubles associés aux dérèglements de l’horloge biologique interne, comme la dépression saisonnière.

La principale application de la luminothérapie, et également celle qui est le mieux documentée scientifiquement, concerne la dépression saisonnière. Ce syndrome apparaît à l’approche de l’hiver, à mesure que diminue la clarté extérieure, et a un effet néfaste sur l’horloge biologique interne de certaines personnes. L’origine de ce syndrome demeure inconnue. La luminothérapie est un traitement médical reconnu pour combattre la dépression saisonnière.

 

Source : http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=luminotherapie_th

 

D'autre thérapie utilise le visue :

- Chromathérapie : utilisation des couleurs pour soulager les pathologies

- Héliothérapie : méthode de soin préconisant l'usage des rayonnements solaires

- Luminopuncture ou Luxopuncture : technique qui remplace l'aiguille de l'acupuncture classique par un faisceau infrarouge. Elle est utilisée pour des soins esthétiques et médicaux.

- Magnétothérapie

C'est une thérapie douce, indolore et sans effets secondaires. Les aimants agiraient comme des anti-inflammatoires, et antalgiques. Pour autant, ses effets concrets restent peu vérifiables.

 

Très répandue en médecine chinoise, la magnétothérapie fonctionne sur le principe des méridiens, canaux invisibles qui distribuent l’énergie vitale dans le corps. Certains assurent que le champ magnétique favorise la circulation sanguine, permet un meilleur apport en oxygène et en nutriments et agit sur le développement des cellules.

 

La magnétothérapie repose sur l’utilisation des aimants pour soulager les douleurs chroniques. Elle s’appuie sur les principes énergétiques, le ying et le yang et l’équilibre des pôles.

 

Elle se pratique avec des aimants ronds ou rectangulaires, dotés de deux faces, pôle nord et le pôle sud disposés sur le corps selon la zone à traiter. Le pôle nord aide les muscles à se détendre tandis que le pôle sud calme les douleurs. Voilà pour la théorie.

 

Source : http://www.consoglobe.com/magnetotherapie-soigner-avec-aimants-cg

- Massothérapie ou Chirologie

Elle englobe une panoplie de techniques. Malgré des différences de philosophie et de types de manipulations, elles partagent plusieurs points communs. Ainsi, les principaux objectifs de la massothérapie sont de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, le bon fonctionnement des organes vitaux et l’éveil à une conscience psychocorporelle.

 

La chirologie se pratique surtout à l’aide des doigts et des mains, mais aussi avec les pieds, les coudes et même les genoux. Selon la technique utilisée, les manoeuvres peuvent être appliquées sur tout le corps ou sur une seule partie. On pourra se consacrer surtout à la peau et aux muscles ou aller plus en profondeur vers les tendons, les ligaments et les fascias ou encore viser des points spécifiques situés le long des méridiens d’acupuncture.

 

On peut la diviser en 5 principales catégories.

 

Européenne de masso-kinésithérapie, Moderne nord-américaine, Posturales, Orientales et Energétiques

 

source : http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=massotherapie_th


 


3. Bien être / Mentale

 

- Psychothérapie

C'est une méthode, un traitement actif basé sur des moyens psychologiques. Souvent la psychothérapie se définit comme "soigner par l'esprit".

 

Pour cela, il faut qu'il y ait une rencontre entre un soignant : un psychothérapeute et une personne désirant suivre une psychothérapie.

La psychothérapie s'adresse à des personnes de tous les âges, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées. Mais elle s'adresse également au couple et à la famille (groupe familial).

 

En ce qui concerne les psychothérapies de groupe, on peut les différencier selon le mode d'approche du phénomène groupal: les psychothérapies qui traitent les individus dans le groupe, et celles qui traitent le groupe en tant que tel.

 

Le but de la psychothérapie serait d'aider à la résolution des conflits qui s'expriment dans la vie intérieure des personnes ou dans leur rapport à l'environnement.

L'action sur les symptômes doit aboutir à un mieux être du patient que ce soit sur le plan personnel ou social

 

Source : http://www.serpsy.org/psy_levons_voile/psychotherapie/definition.html

- Zoothérapie

c'est une intervention qui s’exerce sous forme individuelle ou de groupe, à l’aide d’un animal familier soigneusement sélectionné et entraîné, introduit par un intervenant qualifié auprès d’une personne en vue de susciter des réactions visant à maintenir ou améliorer son potentiel cognitif, physique, psychologique ou social

 

Que la zoothérapie s’exerce en individuel ou en groupe, la poursuite d’objectifs d’intervention est incontournable. À l’instar de la clientèle cible, les objectifs sont variés: Estime de soi, Responsabilisation, Stimulation des fonctions cognitives, Stimulation sensorielle, Intégration et adaptation au nouveau milieu, Relation d’aide, Renforcement, Etc.

 

Les activités de zoothérapie sont réalisées par des intervenants qui possèdent une formation dans un domaine des sciences humaines, de la santé ou de l’éducation.

 

Source : http://zootherapiequebec.ca/nos-services/la-zootherapie/

- Méditation

 (plus détailles)

La méditation est une attitude qui consiste à s'absorber dans une réflexion profonde. Cette méthode entraîne plusieurs bienfaits psychologiques et physiologiques mesurables. Elle est utilisée pour favoriser le bien-être et la santé.
Il existe une grande variété de formes de méditation, mais à la base, il s’agit essentiellement d’un entraînement de l'esprit. Un entraînement semblable à celui que nécessite la pratique d’un sport ou d’un instrument de musique. L’entraînement méditatif serait destiné à libérer l’esprit des pensées stressantes ou nuisibles. Évidemment, bien des pensées sont utiles pour gérer sa vie ou résoudre les problèmes pratiques.
Mais, les mécanismes mentaux sont tels qu'ils produisent sans cesse des pensées souvent inutiles ou néfastes.

La méditation nous aide donc à faire "le vide" pour se ressourcer et se reconcentrer sur le principal.

 

Voici les différents effets qui ont été testés suite à des méditations assez approfondies :

-Les bienfaits sur la santé

-les résultats physiologiques

-les effets sur le mental

-les effets sur le développement spirituel

- Art-thérapie

C'est une technique de soin qui va s’appuyer sur des outils artistiques (dessin, collage, musicothérapie, peinture, poterie, chant, théâtre, marionnettes, mandala…) et par là même faisant donc appel à la créativité, à l’imagination et qui va permettre à l’individu d’exprimer un ressenti, une émotion, une souffrance, une angoisse, une joie, une envie. L’originalité de cette technique de soin est qu’elle n’oblige pas l’individu à s’exprimer oralement contrairement à la cure classique. La communication verbale n’est pas nécessaire. Le support artistique entre dans une relation à trois où l’individu se sent moins seul devant le thérapeute. Il ressent ainsi moins l’intrusion de l’autre dans son intimité. L’outil artistique lui permet progressivement de se dévoiler.

Si l’art en tant que mode d’expression va jouer le rôle de médiateur et de moteur de la communication, la thérapie par l’art va permettre à l’individu de soigner son âme et son corps, que celui-ci soit blessé, vieilli, malade ou handicapé, en mettant des couleurs, des formes, un air de musique, un mot, une histoire, un conte…sur ce qui le tourmente ou le réjouit

 

Source : http://www.unmondeimagin-art.fr/2.html

- Feng Shui

(plus détailles)

C'est a la fois une science et un art, le FENG SHUI CLASSIQUE nous enseigne l'étude des énergies cosmiques que les Chinois appellent le QI (prononcez TCHI). Il fait partie des sciences métaphysiques Chinoises qui existent depuis des siècles. Nous sommes relié à l'Univers par des énergies invisibles qui nous entourent. Le FENG SHUI CLASSIQUE nous donne les moyens d'étudier une infime portion de cette force invisible, cependant bien présente. Il nous enseigne à l'utiliser pour mieux nous situer dans notre environnement. Les personnes qui vivent en harmonie avec leur habitation ont une meilleure santé, une vie familiale plus tranquille et tendent vers plus de prospérité.

 

Seul le FENG SHUI CLASSIQUE peut prétendre à des résultats. Il n'est pas concerné par la décoration de notre maison. Il nous enseigne à reconnaître le Qi de notre environnement, et à chercher à harmoniser ce Qi avec nos lieux de vie.

 

Source : http://www.fengshui-village.com/fr/formation-feng-shui-quest-ce-que-le-feng-shui-classique-10.html

- Gelothérapie

C'est l’art de soigner par le rire. Le rire est la manifestation extérieure des diverses émotions. Il peut être un signe révélateur de la joie, de l’ironie, de la moquerie et même de la tristesse. La thérapie du rire ne vise toutefois que la réactualisation d’une seule émotion chez l’individu à savoir la joie. En Gélothérpie, le rire n’est pas uniquement un signe de la joie ressenti au plus profond de l’être de l’homme. Il devient le moyen permettant de cultiver la joie chez ce même individu.

 

 

 

Les bien faits ? Sur un plan physiologique, lorsque vous riez, cela engendre :

 

- Une meilleure oxygénation de votre corps et une capacité respiratoire augmentée.
- Le système immunitaire est stimulé durablement grâce aux effets analgésiques du rire.
- Les tensions musculaires accumulées s’estompent.
- Autre point favorable : lorsque vous avez un fou-rire d’une vingtaine de seconde cela équivaut pour votre cœur aux mêmes efforts que ceux réalisés au cours de 3 minutes de sport intense comme la course à pied.

 

D’un point de vue psychologique, il est démontré que les personnes qui rient sont plus optimistes, s’intègrent plus facilement dans la société ; elles ont meilleure confiance en elles et sont plus sûres.
A la suite de ces plusieurs études, des thérapeutes ont mis en place une thérapie basée sur le rire.

 

 

Source : http://www.info-massage.com/gelotherapie.html, http://www.massage-zen-therapie.com/La-gelotherapie-la-therapie-par-le.html

- Kinésiopathie

Le kinésiopathe s'occupe donc de ce qui empêche le mouvement chez un individu, de ce qui le bloque.

La vie est le mouvement et toute perturbation du mouvement entraine des déséquilibres de notre potentiel vital. Les blocages peuvent être physiques, mais aussi mentaux ou émotionnels.

Il s'agit donc de remettre en mouvement ce qui est bloqué.

La kinésiopathie est une approche globale qui prend en charge la personne dans son ensemble et non une pathologie quelconque.

Elle ne se limite pas à un symptôme mais prend en compte toutes les facettes de la vie de cette personne.

Pour celà le kinésiopathe utilise de nombreux outils afin de pouvoir intervenir sur les trois plans qui constituent un individu, à savoir:

Le plan mental, le plan émotionnel et le plan physique.

Parmi ces outils on trouve PNL, homéopathie, technique physiques douces,kinésiologie, psychologie, travail énergétique, techniques émotionnelles en état modifié de conscience, fleurs de bach etc...

La liste n'est pas exhaustive et c'est ce qui fait la richesse de cette méthode. Notre formateur nous invite à enrichir notre savoir et notre pratique en utilisant tout ce qui peut être efficace.

Pourquoi tous ces outils? Tout simplement parce que chacun est unique et trouvera ses ressources par l'une ou l'autre de ces techniques (parfois plusieurs d'entre elles).

 

Source : http://kinesiopathie.canalblog.com/archives/2008/01/13/7546725.html


4. Physique

 

- Tantrisme

 (ou tantra)

C'est probablement la pratique de sexualité sacrée la plus connue. Mais il faut savoir que le tantra est d'abord une voie spirituelle, un des nombreux courants de l'hindouisme, religion multiforme très répandue en Inde. Il s’agit d’un vaste et riche système de pensée qui ne saurait en aucun cas être ramené à la seule dimension sexuelle. Il est vrai toutefois qu'un courant à l'intérieur du tantra considère l'acte sexuel comme une pratique pouvant mener à la connaissance suprême. C'est au tantra que l'on doit le concept à la base de la sexualité sacrée : l'être humain est d'essence divine, et cette essence est à la fois masculine et féminine (représentée par Shiva et Shakti, que l'on voit s'accoupler dans les temples hindous).

Cela dit, les pratiques de sexualité sacrée en Occident s'inspirent aussi du taoïsme, antique philosophie et religion de la Chine dont le symbole représente justement l'interdépendance des énergies mâle et femelle. Plusieurs chercheurs et auteurs contemporains - de manière plus ou moins authentique et intense - ont étudié ces pratiques et les ont traduites pour un public occidental.

 

Source : http://www.passeportsante.net/

- Yoga

C'est une méthode globale de développement. Il comprend plusieurs branches qui contribuent à l'épanouissement des différents plans de l'être humain : physique, psycho-physique, mental et spirituel. Le Yoga, comme l'Ayur Veda, fait partie d'une connaissance humaine vieille de plusieurs milliers d'années et d'origine indo-européenne. Transmis jusqu'à nous par les yogis indiens et tibétains, le Yoga fait désormais partie intégrante du patrimoine de l'humanité. Il existe plusieurs écoles de yoga et de nombreuses méthodes de par le monde.

Le yoga s'occupe de gérer la santé et l'épanouissement des hommes et des femmes par leurs propres moyens physiques, psycho-physique et mentaux. Il fait également appel à des techniques d'hygiène, de nutrition et à des compléments alimentaires.

Son but est non seulement d'éloigner l'homme de la souffrance et de la maladie par la conscience nouvelle qu'il a de lui-même, mais surtout de faire en sorte qu'il se prenne en charge globalement . Au-delà de cette contribution à la santé, le yoga a pour but de donner à chacun des moyens pratiques pour son épanouissement et son accomplissement humain (dans les domaines qui le concernent du moins).

Bien que nécessitant un apprentissage auprès d'une personne qualifiée et expérimentée, le yoga reste une méthode basée sur l'effort personnel, sur la liberté et la capacité individuelle. Celui qui le pratique prend en mains les rênes de son devenir et acquiert les moyens d'une véritable autonomie.

 

Source : http://www.univ-occ-yoga.org/connaitre/moyens.htm

- Seitai

Le Seitai se donne pour objectif de réapprendre à chacun qu’un corps possède son propre langage, qu’il exprime mieux que n’importe quoi et malgré ce que lui dicte notre intellect, notre accord ou son contraire face à nos propres valeurs. Qu’il s’agisse de frustration d’ordre professionnel ou d’ordre privé, le corps envoie des signaux sensitifs en réaction à cette disharmonie. Stimuler la partie douloureuse afin de mieux comprendre d’où provient ce mal, et appliquer sérieusement les exercices appropriés constituent la seconde étape. Car s’il est essentiel d’agir sur le corps, il l’est davantage qu’un travail en amont ait été effectué au préalable dans le but de déterminer la motivation de chacun. Il devient ainsi possible de dévoiler les conflits internes, aussi minimes soient-il pour non seulement y remédier au cours d’un travail régulier et assidu, mais aussi pour éviter qu’ils ne refassent surface.

 

En définitive, le Seitai n’apporte aucune réponse. Il invite simplement à les entrevoir par la sensation, à se détacher de cette tendance très cartésienne de réfléchir avant de ressentir, à « lâcher son mental » pour se concentrer sur son langage corporel.

Il est nécessaire de rappeler que cette discipline ne se catégorise pas. Elle n’a sa place dans aucun domaine car elle a sa place dans tous les domaines. Sa pratique, plus qu’une gymnastique du corps, invite à une gymnastique de l’esprit, à une prospection honnête de soi-même, à un questionnement instinctif sur le monde qui nous entoure.

 

Source : http://www.sereni.tv/bien-etre/pratiques-energetiques/jai-teste-le-seitai-gym-et-art-de-vivre/

 


Il existe encore bien d'autres disciplines voici des sites qui pourront vous aider.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_m%C3%A9decines_non_conventionnelles

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/medecines_douces.htm

http://guide-medecine-douce.com/

http://www.cfaitmaison.com/sante/sante-intro.html

 



30/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi