ilmryn.blog4ever.com

Chirologie

 

 

 

1.     Introduction :

 
En naturopathie, la chirologie peut se définir comme le travail du corps par les mains. Cela comprend les techniques de massage proprement dites. Elles agissent essentiellement sur les tissus mous. Les manipulations manuelles quant à elles, agiront plutôt sur les articulations et sur les os.

Les techniques de massage sont excessivement nombreuses et variées. Comme le ressenti ou l'intuition, le toucher devrait être un élément essentiel chez un thérapeute.

La main en elle-même constitue un outil thérapeutique fabuleux et comme le disait P.V. Marchesseau «un tout thérapeutique qui peut réconforter, redresser, soulager et dégager des résultats égaux ou supérieurs aux médicaments chimiques ».


 2.     En pratique :

 

Le massage est un geste thérapeutique simple et très ancien. Il peut aller de geste léger tel que l'effleurement, le frottement, jusqu'à la trituration ou la palpation profonde des tissus mous, si bien que le massage peut parfois aller jusqu'à la douleur. Bien entendu, les patients préféreront les sensations agréables, bien que ce soit souvent aux endroits douloureux que se loge la somatisation des conflits.

La plupart des humains stressés et malades ont occulté leur ressentis corporels et physiques. C'est pourquoi le thérapeute devra bien souvent réapprendre au patient à « écouter son corps » et cela passera par un travail profond au niveau des tissus mous. Vous serez sans doute étonnés de constater comment un travail sur le corps physique pourra libérer les émotions et participer activement au rééquilibrage émotionnel.

 

a)     Comment cela marche ?

-       L'action mécanique permet d'agir sur les tensions musculaires. Les muscles contractés exercent une pression mécanique sur les parois des vaisseaux, ce qui entraîne un ralentissement circulatoire et une mauvaise irrigation des tissus aux alentours. L'amélioration du flux sanguin par le massage permet une meilleure oxygénation et un meilleur apport d'éléments nutritifs au cœur des tissus.

-       La mobilisation et la manipulation des tissus activeront le système lymphatique qui véhicule les déchets organiques cellulaires. Cela une fois que les émonctoires sont préparés et ouverts grâce à d’autre thérapie (phyto, homéo…). Une fois activé, cela permet une meilleure élimination des toxines et des agents infectieux, et donc renforce le système immunitaire.

-       L'action réflexe induite par le massage a pour conséquence une réaction involontaire d'autres parties du corps, parfois très éloignée. Cela permet de lever tant des blocages physiques, physiologiques, qu'émotionnels ou énergétiques. Très utilisé en réflexologie. En effet, les tensions musculaires sont des nids dans lesquels se logent des conflits ou tensions émotionnels refoulés ou mal vécus.

 

b)    Les bienfaits :

En gros, on peut dire que les massages ont un effet :

-       La désincrustation tissulaire et humorale : (drainage) l’activation de la circulation sanguine et lymphatique par les pressions exercées sur les tissus mous entraîne une mobilisation des surcharges incrustées dans les tissus et dans les liquides humoraux. Les massages complètent donc les effets de l’activité physique. Ils seront d’autant plus conseillés aux personnes dans l’incapacité physique de faire du sport.

-       Les déblocages correcteurs : ce sera davantage le rôle des manipulations qui agiront sur les articulations et les os et qui auront pour objet la remise en place de certaines structures déplacées par de faux mouvements ou par de mauvaises postures.

-       Le massage atténue la douleur : dès les premières manœuvres, la peau et les muscles s'assouplissent, les contractures cèdent peu à peu, la douleur localisée tend à se calmer. En agissant sur les muscles, il a, par voie de conséquence, un effet bénéfique sur les tissus fibreux entourant les articulations.

-       Son action sur le système circulatoire : Lors des problèmes circulatoires des membres inférieurs, on masse la voute plantaire, car en décongestionnant d'abord localement, cela stimule de proche en proche la circulation et finalement tout le membre. D'autant plus qu'en stimulant le flux sanguin, le massage soulage le travail du cœur. Il calme le rythme cardiaque, améliore globalement la circulation sanguine.

-       La régulation nerveuse : l’intervention le long de la colonne vertébrale détend les muscles et libère les nerfs issus de l’axe, notamment les fibres du système neuro-végétatif qui régule F fonctionnement des viscères.

-       La régulation énergétique : par l’action des mains, il s’établit également une communication fluidique entre le praticien et le consultant, ainsi qu’une communication non verbale. De plus, certaines techniques qui interviennent le long des méridiens d’acupuncture (tel le shiatsu) agissent directement sur le rééquilibrage de l’énergie dans les différents circuits.

-       La détente : Les massages apportent détente musculaire, nerveuse, mentale… En plus de l’action des mains, le bien-être est obtenu par le fait de s’accorder du temps pour soi, par les odeurs et les propriétés calmantes ou dynamisantes des Huiles Essentielles contenues dans les huiles de massage, par la musique relaxante diffusée, par le fait d’être pris en charge et de s’en remettre complètement au praticien le temps de la séance.

 

c)     Avec des huiles ?

Certaines huiles essentielles vont permettre de dynamiser la personne à masser, d’autres huiles vont de l’aider à se détendre et à se relaxer.  De plus, les huiles essentielles ne sont jamais utilisées pures, et sont incorporées dans une base d'huile végétale et voici quelques exemples :

 

EMONCTOIRES

HUILES ESSENTIELLES

Système cutanée

Bois de rose, Carotte, Myrte,....

Système ostéo-articulaire

Gaultherie couchée, .....

Système digestive

Aneth, Citron, Lavande, Orange douce,....

Système respiratoire

Eucalyptus globuleux, Myrte,....

Système circulatoire

Cyprés, Lentisque pistachier, Ylang-ylang....

Système urinaire

Estragon, Sarriette, Santal, Thym à thujanol,...

Système nerveux

Camomille romaine, Gingembre, Lavande vraie, Mandarine, Myrte, Néroli, Orange douce,...

Sphère émotionnelle

Encens, Mandarine, Verveine citronnée,...

 

Veillez être prudent et vérifiez la réaction avant application complète (risque d’allergie)

 

Si vous ne savez pas quoi prendre ou que la personne ne sait pas ce dont elle a envie, vous pouvez utiliser un jeu de cartes aromatiques permet de découvrir l’huile essentielle qui convient le mieux pour traverser l’émotion que l’on vit pour le moment, savoir comment l’utiliser et pendant combien de temps. Ce jeu peut être utilisé de façon familiale ou professionnelle (il complète bien une séance de massage pour choisir l’huile de massage et rendre plus conscient le massage, en réflexologie plantaire pour comprendre pourquoi tel organe est en souffrance, …..)

 

 


 3.     Différentes techniques :

 

-       L'effleurement est une technique légère qui constitue généralement le premier contact du thérapeute avec le corps du patient. Le thérapeute marque sa présence, établit une relation avec la peau du patient. En aucun cas, la main du thérapeute ne doit quitter la peau du patient. Les mains seront déplacées par glissements et avec légèreté. Cela doit se faire dans le sens de la circulation veineuse et lymphatique, c’est-à-dire du bas vers le haut. Les effleurements ont une action sédative, c'est-à-dire relaxante.

-       Les pétrissages ont une action nettement plus profonde dans la masse musculaire. Ils s'effectuent aussi de bas en haut avec toute la main. Chez les personnes stressées, le thérapeute doit veiller au bon relâchement de la masse musculaire sous peine de provoquer des tensions supplémentaires et de vives douleurs chez le patient.

-       Le foulage est différent de la précédente car on repousse à deux et à pleine main toute la masse musculaire du bas vers le haut.

-       Le roulement s'effectue aussi avec les deux mains. L'une roule le muscle vers le haut tandis que l'autre la suit en pressant le muscle comme une éponge. Attention aux tensions musculaires!

-       Les frictions consistent à échauffer la peau par frottement vif et appuyé. Ce qui entraîne une stimulation de la circulation superficielle et une tonification générale. Généralement utilisées pour réchauffer une personne ou pour préparer le sportif à l'effort.

-       Les pressions appartiennent plus au domaine des massages énergétiques. Ces pressions s'exercent généralement sur les points d'acupuncture ou le long des méridiens avec la paume de la main ou avec les pouces. Les pressions font partie des techniques de réflexologie.

 

-       Les vibrations sont basées sur une technique de tremblements rapides volontaires qui ciblent plutôt les organes profonds. Cela stimule ou draine des organes comme la vésicule, le foie, les reins ou les intestins. Actuellement, il existe sur le marché de nombreux appareils très efficaces qui permettent d'effectuer ces vibrations.


 4.     Différentes approches :

 

-       La chiropraxie, dont la racine« chiro »signifie main et « praxie », la pratique. Cette technique de manipulation assez appuyée étend son action tout le long de la colonne vertébrale de l'atlas au sacrum. Elle permet de réduire les petites subluxations vertébrales. Beaucoup la qualifient de technique brusque, voire même brutale, et à la limite dangereuse si pratiquée par une personne incompétente.

-       L'ostéopathie : cette technique de manipulation est beaucoup plus douce que la précédente. Son action porte sur la colonne vertébrale, mais également sur le bassin et les membres. Elle se base sur le postulat que les dysfonctionnements organiques sont provoqués par de petites subluxations vertébrales qui compriment les nerfs. Son champ d'action est large puisqu'il s'applique à toutes les articulations du corps. Actuellement des branches d'ostéopathie plus ciblées se sont développées. Il existe ainsi l'ostéopathie crânienne très utile après la naissance pour les nourrissons et après l'accouchement pour la maman. Elle est utile en cas de traumatismes crâniens récents ou même anciens. Il existe également une ostéopathie viscérale qui a une action véritable et très profonde sur les viscères. Elle fait l'objet d’une formation spécifique rigoureuse, et ne peut être pratiquée que par les personnes formées.

-       La chirurgie manipulatrice : cette technique permet de détacher les adhérences pathologiques qui siègent au niveau des articulations, donc des tissus durs. Elle a été récupérée par les ostéopathes, elle nécessite donc également une formation spécifique.

-       Le shiatsu : technique énergétique millénaire est exercée surtout par des pressions ponctuelles sur des points réflexes au sur des points d'acupuncture. Elle donne des résultats intéressants au niveau articulaire et particulièrement du dos. Cette technique est intéressante pour les personnes stressées, mais également pour les personnes en manque d'énergie vitale.

-       La kinésithérapie : cette technique consiste à renforcer une structure musculaire ou osseuse dont la fonction a été amoindrie. Malheureusement actuellement elle fait partie intégrante du système médical classique. Ce qui empêche le naturopathe de la conseiller puisque les soins par nécessitent une prescription médicale faite par un médecin.

-       Le massage oriental ou asiatique. Il en existe de nombreuses sortes et certaines comportant une facette énergétique. Certains types de massages mobilisent les articulations d'autres agiront plutôt en respectant les trajets des méridiens. Le massage pourra être appuyé ou plus doux en fonction des effets recherchés. Le champ d'action de ce type de massage est vaste et intéressant. Cependant, ne s'improvise pas masseur oriental qui veut, cela nécessite aussi des connaissances et une formation pratique.

-       Réflexologie : Elle agit par stimulation des zones réflexes du pied. En effet celui-ci est une représentation du corps humain, chaque zone va correspondre à une partie spécifique, à un organe. En agissant sur cet organe nous allons agir sur son fonctionnement physiologique. Les manipulations peuvent aussi mettre à jour des zones douloureuses qui vont correspondre à des systèmes en faiblesse à ce moment-là.



19/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi