ilmryn.blog4ever.com

Facteurs perturbateurs de santé 1 : aliments et cosmétique

1. Alimentation

2. Cosmétique

3. Métaux lourd

4. Chimie

5. Psychique

6. Intérieur

 7. Que faire ?

 

 

 

De nos jours, on nous conseille de plus en plus de lire les étiquettes des produits que nous achetons. Lorsque nous essayons, cela devient flou et on s'y perd. Dans l'article suivant, vous allez avoir un présentation clair, je l'espère, des produits potentiellement dangereux pour notre santé. Ayant dû faire un choix, cet article sera en plusieurs parties, celui-ci ne parlera que des ingrédients nocifs dans l'alimentation et les produits cosmétiques.

 

 

 

 

1. L’alimentation

 

a) Colorants :

b) Conservateurs :


 

d) Exhausteur de gout :

 

e) Vitamines :

 

Vitamine C E300 servirait un antioxydant.

Vitamines D E670 considérée comme toxique

 

f) Arômes ou parfums :

 

Si d’origine naturelle, ils sont à base HE

Aucune information sur les « artificiels »

 

g) Enzymes :

 

Utilisés dans la fabrication de la bière, du cidre, des biscuits, des sirops, des jus de fruits…Ils ne semblent pas être toxiques

 

h) Antibiotique et Hormones :

 

Surtout présent dans la viande, cette présence d’Antibiotique à des effets sur notre flore intestinal et notre système immunitaire.

Les hormones de croissances administrées aux animaux sont de grands perturbateurs endocriniens.

 

i) Anticoagulant :

 

E520 à E523 utilisé dans les aliments à base de blanc d’œuf provoque des intoxications à l’Aluminium. Ceci provoque des troubles du développement physique et mental.

 

j) Contamination externe

 

Ceci regroupe les contenants, les pesticides, détergents… Il faut savoir que les contenants de nos aliments peuvent les contaminer.

 

 

k) L’eau :

 

Nous verrons cela dans un autre article. Sachez seulement qu’il faut éviter l’eau du robinet qu’elle soit filtrée ou non. De l’eau en bouteille c’est bien mais elles sont généralement trop minéralisées (artificiellement ou pas), pour votre santé variée donc les types d’eau pour ne pas avoir un déséquilibre minéral.


2. Cosmétique et produit d’hygiène:

 

Sachant que notre peau est le plus grand organe du corps. Elle protège vos organes internes des blessures. La flore cutanée de 1ère barrière de défense participe activement au système immunitaire. Elle constitue un émonctoire essentiel qui permet d’éliminer toxines et déchets grâce à la transpiration et au sébum. La peau joue également un rôle thermorégulateur. Elle est aussi responsable du maintien de l’équilibre hydrique. C’est également le principal producteur de vitamine D, essentiel à la santé.

Il est donc important de faire attention à ce qu’on lui applique.

Lorsqu’on applique quelques choses sur la peau, elle passe la barrière cutanée et se retrouve dans le sang dans les 20min qui suivent. Une fois dans le sang, ces toxiques, rejoignent rapidement les organes (foie, rein et intestin), s’accumulant dedans, nous empoissonnant à petit feu.

 

 

Pour ce qui est des tampons, on parle souvent de syndrome de choc toxique et certaines infections ou mycoses, dû aux fibres artificielles hyper-absorbant des tampons qui provoquent de microcoupure. Celles-ci créent l’environnement idéal aux bactéries et staphylocoque.


3. Métaux lourd :

 



4. La chimie dans notre quotidien :

 

L’avancée scientifique a permis de soigner beaucoup de maladie et d’améliorer le confort sanitaire de nos pays occidentaux. Mais hélas, la médecine et les commerciaux ont abusé de ces procédés. La population souffre de maladie provoquée par l’ingestion de certains médicaments qui ne leur correspondent pas ou à cause de combinaisons incompatibles de médicaments (manque de communication entre médecin). Ces maladies tuent plus que les accidents de la route. D’autres conséquences connues est l’abus des antibiotiques qui a engendré la résistance de bactéries.

 

Il n’y a pas que la médecine qui utilisait la chimie à mauvais escient, n’oublions pas la création de OGM. Ceux qui consomment régulièrement des produits transgéniques ont plus de chance d’allergie, de résistance aux antibiotiques. De plus de récentes cherche ont démontré un lien entre la diminution de la fertilité et la consommation de OGM.


5. Perturbateur psychologique

 

6. Perturbateur environnementaux de nos habitations


Que faire :

 

Pour l’homme, il est préférable de consommer des végétaux, privilégier le bio et non-transformer. Attention, l'étiquette Bio ne garantissait pas sans addictif chimique, sans OGM et sans contenant chimique (carton, plastique...). Pour éviter la contamination des aliments, il faut privilégier les récipients en verre ou céramique, éviter le carton et le plastique, contenant des perturbateurs endocriniens, cancérigène, des résidus de colles, détergents et pesticides. Malheureusement, il est parfois difficile de trouver les aliments sans emballage, dans le cas, transvasez-les le plus vite possible dans un conteneur en verre ou en céramique. De plus pour éviter la contamination par cuisson, manger le plus cru possible, cuisson à basse température... Sachez que toutes cuissons altère et modifie l'aliment, l'organisme le considère alors comme nocif. Pour ce qui est  des ustensiles de cuisines, sachez qu’il est préférable d’aller vers de substances le plus naturel possible.

 

Sinon vous avez peut-être remarqué, je ne parle pas des informations nutritionnelles des aliments. Car selon moi, il faut manger naturel et sainement donc pas de produits transformés ou peu.  Si vous faites tout-maison, vous savez ce que vous mettez, vous pouvez donc alléger en graisse, en sucre, (en mettant de bonne graisse et de bon sucre). Et si vous cédez à la tentation d'une cochonnerie, assumez-le, le culpabiliser pas, car le poids, le bien-être, la digestion... c'est avant tout de la psychologie. Pour manger sainement et naturellement, il y a des bonnes habitudes alimentaires à avoir,  voici un petite listing des choses à mettre en place.

 

Dans le cas des cosmétiques, il serait bon pour votre portefeuille et votre santé de vivre au naturel, donc éviter de se maquiller, parfumer… comme toujours privilégier les produits bio, des produits sans parfum, sans parabène, sans colorant … le plus neutre possible en somme et ne pas en a abusé. Remarque: Il n’est pas utile de se laver les cheveux tous les jours. Sinon vous pouvez également faire vos produits maisons.  Je vous propose quelques pistes ici, n'hésitez à aller voir le mode de vie "zéro déchet"

Pour les produits d’hygiène, les étiquettes ne sont pas assez claires, il est donc préférable de s’orienter vers des produits réutilisables comme les couches en tissus, les cup menstruelle…

 

Parlons maintenant des métaux lourds, dans le cas des amalgames par exemple, on pourrait conseiller de les retirer ou de prendre des algues en complément alimentaire (spiruline ou chlorella) chaque jour à vie. Pour le reste, évitez de consommer de l’eau du robinet même filtrée, la vaccination, diminuer votre consommation de médicaments en utilisant des produits naturels et en ayant une vie saine et équilibrée.

 

Pour notre maison, rassurez-vous, il existe de nombreuses solutions pour dépolluer vos maisons et vos intérieurs. De plus en plus de produits domestiques et d'entretien « écologiques» sont vendus même en grandes surfaces. Selon moi, ils sont cher et peu efficace, et pas 100% écolo si on regarde bien les composants

Rien ne remplace un peu d'huile de bras, du savon noir, de Marseille ou à base d'huile de lin. Sans oublier le citron, le vinaigre et le bicarbonate de soude, qui ont rendu et rendent encore de grands services dans le domaine ménager. Pensez à vous intéresser aux recettes de grand-mère, souvent très efficaces et naturelles.

Les diffuseurs de huiles essentielles remplace parfaitement les parfums d’ambiance, plus cher à l’achat mais durée de vie plus longue. Pensez également, à aérer régulièrement votre maison, à mettre des plantes dépolluantes.

Et il existe également de nombreux matériaux de construction et de rénovation totalement écologiques et respectueux de l'environnement. Je vous invite à aller voir des solutions écologiques et/ou zéro déchet, il y a de nombreux exemple sur Pinterest.

 

Tous ces conseils sont chers mais sur la longue durée vous ferez des économies de médecin et de médicaments. De plus si vous calculez, ces produits maison ou/et réutilisable, seront rapidement amortir dans le temps. Ex : pack de couche lavable 100€, une fois et sur toute la vie du bébé, un paquet de couche traditionnel 10€ / semaine.  Donc en 2-3 mois vous avez amortir votre achat.

 



07/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi