ilmryn.blog4ever.com

Réflexologie

 

1.      Introduction :

 

Définition :

 

La réflexologie est une thérapie naturelle utilisant des techniques de relaxation et des pressions sur les zones réflexes dans le but de booster le système immunitaire qui aura pour effet activer l’auto-guérissons du corps et d’améliorer l’énergie vital du patient. Elle vise donc à provoquer l’équilibre du corps, l’harmonie et le bien-être.
Le réflexologue n’est pas là pour diagnostiquer la maladie, ni pour donner un traitement médical. Cette discipline ne guérit pas, Seul le corps le fait, mais elle facile le processus.

 

Les zones réflexes représentant chaque organe du corps, ils donnent des indications sur l’état des tissus des organes correspondants. Un toucher spécifique sur ces zones permettrait ainsi d’activer et dissiper les tensions afin de rétablir l'équilibre du corps et d’améliorer l’état de l’organe.

Il y a plusieurs zones réflexes sur le corps : les pieds est la plus connue, il y a également le visage, les mains et les oreilles.

 

Je tiens à préciser que cette thérapie est exempte de tout danger, on ne fait jamais de mal, même si on localise pas convenablement les points réflexes, c’est l’intention qui compte et surtout la détente, ainsi que le bien-être du patient qui est primordial. Bien sûr, elle doit être bien pratiquée, sans violence et à l’écoute de son patient.

 

Origine :

 

Cette thérapie est née en chine, il y a des plus de 5 mille ans. Au départ, le massage des pieds était prodigué pour soulager les nomades dans leur long périple. Petite à petite, des correspondances fut établie avec d’autre partie du corps.

 

En occident, cette discipline réactualisée par un médecin américain. Il nota que l’application de certaine pression avait des effets anesthésiants. Il était fasciné par ces découvertes et par cette connexion inexplicable. Chaque jour, il obtenait de nouveau résultat surprenant, sur les bienfaits de cette thérapie, sans pouvoir en expliquer la cause et le fonctionne physiologique.


2.      Comment cela marche ?

 

Explication :

 

Dans cette partie, nous parlerons plutôt d’hypothèse car aucune étude scientifique n’a pu l’expliquer contrairement le phénomène.

 

Nous avons vu dans le chapitre de naturopathie, le rôle des émonctoires. La réflexologie met également ces organes en cause. Pour résumé, lorsque les émonctoires n’arrivent plus à éliminer les déchets de l’organisme. Ceux-ci s’accumulent dans les extrémités et les articulations sous formes de cristaux. Les massages réflexologiques permettent de les déloger et de facilité leur élimination via la circulation des lymphes, du sang, de l’urine ou la peau.

Certaine ajoute que la présence de ces cristaux « bouche » les récepteurs nerveux qui envoie un message erroné, aux organes concernés.

 

Une autre hypothèse, nous vient de la médecin chinoise et leur notion d’énergie vital. Notre corps est parcouru d’un champ électromagnétique. Lors d’un déséquilibre, la circulation énergétique est perturbée, bloquée ou des nœuds se forment. Le massage réflexologique permettrait d’éliminer ou de diminuer ces blocages. De plus, il stimulerait l’organisme et donc le niveau d’énergie globale, tout en transmettant des informations aux organes.

 

Pour finir, l’effet de la relation. Dans notre société, nous sommes de plus en plus stress. Je vous ai déjà parlé des effets néfastes du stress sur notre corps. En gardant en tête cette donnée, on sait donc que la majorité des problèmes de santé vient d’un stress. Les tensions induis par celui provoquer un déséquilibre et rend malade. Sachant cela, on comprend que la réflexologie via les massages relaxant peut jouer un rôle essentiel dans le bien être du patient. Rappelons aussi que la relaxation profonde produit de l’endorphines : hormone du bien-être et de la résistance à la douleur, ce qui n’est pas négligeable face à la maladie.

 

Pour ce qui est de la notion de durée, il est très difficile de dire combien de temps, de séances, il faut à un patient. Cela est propre à chacun en fonction du taux de son énergie vital, des pathologies présentes… Les bien faites peut-être observer plus ou moins vite, tout dépend également de la personne et des points de pression stimulé chez elle.


3.      Quels sont les bienfaites ?

 

Nous en avons déjà cité quelques-uns précédemment

 

-        Soulage le symptôme de douleurs

-        Améliore la circulation sanguine et lymphatique

-        Elimine les toxines et les déchets

-        Soulage la fatigue

-        Provoque des réactions auto-guérissons, donc stimuler les défenses naturelles

-        Rééquilibre l’organisme, les organes, les glandes…

-        Diminue certain état d’âme : repli, agressivité, dépression…

 

Effets secondaires :

 

On informe toujours le patient qu’il y a une possibilité d’effet secondaire, surtout lors de la 1ère et 2e séances. Mais ces réactions sont tout à fait normales, elles sont dû à l’élimination des toxines.

 

-        Envie d’uriner souvent, urine plus foncée…

-        Transpiration plus abondante, plus odorante

-        Réaction dermique

-        Soif

-        Sensation de chaleur

-        Nausée, vomissement

-        Trouble du transite

-        Aggravation de symptôme temporairement

-        Nez qui coule

-        Fatigue

-        Joie excessive, rire

-        Perturbation émotionnelle

-        Sensation d’irritabilité

-        Grande relaxation

 

On va classer ces maux en 3 catégorie : Elimination – Désintoxication - Restructuration

 

Pour pallier à ces désagréments, il préférable de boire une gorgée d’eau avant et après. Elle doit d’être à disposition pendant la séance


4.      Contre-indication :

 

Cela peut être propre à chaque thérapeute car ce n’est pas des interdictions mais des conseilles à respecter.

 

On déconseille donc :

 

-        Forte fièvre

-        Diabète grave : faut qu’il soit stabilisé

-        Problème cardiaque grave, on évite le point du cœur

-        Maladie infectieuse aigues

-        Rhumatisme des pieds : risque de douleur

-        Ostéoporose des pieds : risque de douleur

-        Cancer : pas sous chimio, demander conseil à l’oncologue

-        Douleurs plantaires : blessure, entorse, fracture, crevasse…

 

Interdiction :

 

-        En de phlébite aigue, profonde ou superficielle : risque d’embolie

-        Artérite au nouveau de mollet : risque d’inflammation grave

-        Thrombose : risque d’embolie


5.      Pour qui cela s’adresse ?

 

Tout le monde peut bénéficier de massage réflexologique, il y des précautions à prendre.

 

Pour les enfants :

 

Cela est très bon pour eux, il permet de stimuler le processus de guérison et tout en assurant le bon fonctionnement des organes. Lorsqu’on commence jeune l’initiation à cette discipline, les enfants voient cela comme un jeu et apprend la notion de bien-être et de relaxation. Il faut veiller que cela soit fait dans un lieu calme et confortable.

 

Souvent utilise pour pallier : Colique – Hyperactivité – Mal des transports – Stress – Anxiété – Mauvais appétit

 

Pour les séniors :

 

Cette thérapie permet de favoriser le bien-être et de rééquilibre l’organisme. De plus les massages, stimule la circulation qui est primordiale à cette âge-là.

 

Souvent utilise pour pallier : Rhumatisme – Renforcement immunitaire – Insomnie – Arthrite …

 

Pour les femmes enceintes :

 

Ici nous sommes dans un cas particulier, les bien faites sont toujours présent mais il faut faire attention à certain point réflexe à ne pas ou peu stimuler.  Gardons à l’esprit que les métabolises pendant les grossesses est augmenté.  Donc il faut éviter, d’engendrer trop des réactions d’éliminations ou de restructuration, et zones douloureuses car la séance doit être un moment de détente.

 

Utile pour : Equilibrer les hormones – Soulager les maux de la grossesse – Favoriser l’accouchement naturel – Diminuer la durée du travail.

 

Du début à la 14eme semaine : le corps est entrain de s’adapter à son nouvel état et le risque les fausses couches existent. Il est donc déconseillé de ne pas faire de soin réflexologique, seul le massage détente sera autorisé.

 

De la 14eme à la 36eme semaine, ici on peut commencer à pratiquer le soin pour harmoniser l’état et le bien-être. Le zones à traiter sont Pancréas – Foie – Colon ascendant.

 

Du 37eme à la 40eme semaine, ici on prépara la naissance physiquement, psychiquement et physiologique (équilibrer les hormones). Si madame veut accoucher naturellement, on stimule le réflexe de l’hypophyse -> la production d’ocytocine, elle permet d’introduire le travail.

Le zones à traiter sont Hypophyse – Thyroïde - Utérus.

 

Après la naissance, on peut aider l’organisme à se remettre sur pied. Le taux d’œstrogène et de progestérones chutent dès le second jour. La réflexologue contribue à revenir à l’état d’avant grossesse plus rapidement, donc rééquilibrer les hormones maternelles, soutenant ainsi le bien-être émotionnel et mental de la maman. Cela aurait donc des effets bénéfiques contre la dépression post-partum.
Le zones à traiter sont Hypophyse – Thyroïde – Foie.

 

Les nouveau-nés :

 

Pour les bébés, les avantages sont les mêmes que pour les mamans. Cependant, il vise principalement la détente. Il faut s’assurer que le moment est de courte durée et le bon instant.
Chez les touts petits, la stimulation des points réflexes à pour effet d’apaiser, cela se ressent sur le système nerveux, les organes internes et sur les muscules.

Il est bien pour la mère d’apprendre quelques gestes et quelques points de réflexologie pour soulager les petits problèmes qui peut survenir l’enfant.

Le moment idée pour cela est avant d’aller dormir, après le bain car ce moment de partager favorise le sommeil.

 

Avant de masser :

-        Obtenez l’autorisation du bébé avant

-        Observer les signes qu’il adresse (il aime ou pas)

-        La pression doit se faire légères

-        Faites confiance à votre intuition

-        Assurez-vous que bébé s’amuse, aime

-        Considérer cela comme un jeu, un moment de partage

-        Pas plus de 10min 

6.      Que faut-il pour masser ?

7.      La séance :

 

Le thérapeute se doit d’expliquer en quoi consiste la réflexologie, beaucoup connaissent les bienfaits mais pas la pratique. Il faut donc expliquer commence cela marche en faisant une démonstration sur la main et énoncer les effets secondaires possibles.

 

Lors de la première prise de contact, le praticien va observer l’état général de la personne mais également ces pieds, pour la réflexologie plantaire.

 

Donc ce qu’on note :

 

Couleur – Tension – Température – Etat de la peau – Déformation – Etat des ongles – Articulation – Zones sensibles – Pathologie.

 

a) Le déroulement :

 

-        Prise de contacte

-        Dossier du patient

-        Observation

-        Installation du patient et matériel

-        Laver les mains du thérapeute

-        Laver pied du patient

-        Application d’huile

-        Massage détente

-        Exercices de respiration niveau du plexus

-        Vérification de système (à l’œil ou au toucher pendant le massage)

-        Travailler les zones douloureuses

-        Rétablir le sens des énergies

-        Laver les mains

 

b) La fréquence des séances :

 

Cela dépendant du thérapeute et du patient, mais pour le mieux, on conseille 6 séances, une fois par semaine pour rétablir l’organisme. Si on veut un bon traitement, il est préférence de ne pas espacer plus.

 

c) Durée de la séance :

 

Un massage réflexe dure en général 30 à 45min, mais cela peut dépend du point à traiter. Attention, pour les bébés, les personnes âgées ou affaiblies pas plus 15min.

 

d) La pression :

 

Si un point est réflexe est très sensible ou douloureux (désagréable), il est préférable d’adapter sa pression et de ne pas insister trop. On le répète, faut être à l’écoute. La bonne pression est « une douleur qui fait du bien »

 

La gravité des perturbations est déterminée par l’état des tissus au niveau des points réflexes. Plus on est loin de la consistance normale, plus le dysfonctionnement est profond et chronique. Un autre indice est l’apparitions de cristaux (ça croustille / douleur à niveau du reflexe), de plus généralement le patient ressent un gène. Il faut absolument dissiper ces cristaux pour le bien-être du patient.  Comment l’imiter la douleur ? Presser – Lâcher – Masser – Presser… Procéder de manière douce, en adaptant votre geste.

 

e) Les techniques utilisées :

 

Je vous invite à aller voir le chapitre sur la chirologie.

 

f) Les points réflexes :

 

Alors ceci est une image très résumée, de quelques points réflexes qu’on peut retrouver sur les pieds. Sachez que d’un auteur à l’autre les planches peuvent avoir des variantes. Je rappelle que même si on ne trouve pas le point réflexe c’est l’intention qui compte. 

 


8. Utilisation en naturopathie :

 

-        En phase préparatoire, il faudra lever les blocages afin de libérer l'énergie bloquée.

-        Dans la phase de désincrustation, on drainera et nettoiera l'organisme afin de faciliter la circulation énergétique.

-        En phase d'harmonisation, on veillera à maintenir une circulation énergétique optimale.

 

Le but du thérapeute est que son patient atteigne et reste dans l'état dit « d'eustress ». Ce qui veut dire qu’il reste en équilibre et aie des réponses adaptées au stress.

Le « distress» est un état dans lequel l'équilibre biologique ne peut plus être maintenu, car l'organisme est débordé par les agressions extérieures. On appelle aussi cela « burn-out ».

 



29/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi