Ilmryn

Trouble du sommeil

 

Introduction

Hygiène de sommeil

Pathologies

Sieste ?

Remède

 

 

 

a)    Introduction :

 

Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers. Il est constitué est constitué de plusieurs cycles successifs, en moyenne 4 à 6 par nuit.

Un cycle de sommeil dure environ 90 minutes environ et est composé de plusieurs types de sommeil répartis entre :

Sommeil lent léger ;

Sommeil lent profond (très récupérateur) ;

Sommeil paradoxal (période pendant laquelle nous rêvons).

Chez l'être humain, le sommeil occupe près d'un tiers de la vie en moyenne.


b)    Bonne hygiène de sommeil :

 

-       Bébé de 0 à 2ans : Sommeil optimal entre 17h et 14h. Doit être placer dans une chambre calme et obscure, pas trop chauffée. Observer les signes de sommeil et ne pas hésiter à le mettre au dodo. Etablir un rituel de coucher (ex : bain, histoire, berceuse...)

 

-       Enfant de 3 à 12ans : Sommeil optimal entre 13h et 10h. Coucher l'enfant à des horaire régulier et respecter les conditions précédentes. Faire attention aux écrans, les éteindre 1h avant d'aller au lit, privilégier donc des activités calmes.

 

-       Adolescent de 13 à 18ans : Sommeil optimal 10h. Instaurer des règles de sommeil. Eteindre les écrans 1h avant et ne pas en avoir dans la chambre. On évite les stimulus. On évite de rester enfermer, on va prendre la lumière du jour (évitant ainsi les décalages).
Eviter les excitants après 16h (caféine, soda, alcool...).

 

-       Adulte : Sommeil optimal 9h. Même condition que les adolescents. Soyez à l'écoute de votre corps et des signes d'endormissement. Ne pas hésiter à aller au lit dès les premiers signes même s'il est tôt. Couchez-vous à des horaires réguliers.

 

 

 Pourquoi respecter ces conditions ? Exemple, l'heure du coucher aurait une influence sur le système immunitaire. Dans une étude de 2010, les sujets qui se couchaient tard (aux environs de 2-3 h du matin) avaient un taux de lymphocytes inférieur de 24 % à celui de ceux se couchant plus tôt (entre 23 h et minuit).
De plus, le sommeil participe aux processus de la mémoire.

Anecdote :  Les érections pendant le sommeil ne sont pas plus fréquentes pendant les rêves sexuels que pendant d'autres rêves. Le système nerveux parasympathique présente une activité accrue durant le sommeil paradoxal, ce qui peut provoquer l'érection du pénis ou du clitoris. Chez les hommes, 80 % à 95 % du sommeil paradoxal s'accompagne normalement d'une érection partielle ou totale du pénis, tandis que seulement 12 % des rêves des hommes contiennent un contenu sexuel.


c)    Les différents troubles du sommeil :

 

Insomnie

Problèmes persistants pour s'endormir et rester endormi.

 

Terreur Nocturnes

C’est un trouble du sommeil chez l’enfant qui se dresse, se met à hurler à sangloter en pleine nuit

 

Somnambulisme

Fait de se lever et de marcher tout en dormant.

 

Narcolepsie

Trouble du sommeil chronique qui provoque une hypersomnolence diurne.

 

Apnée obstructive du sommeil

Blocage intermittent de la respiration pendant le sommeil.

 

Décalage horaire

Trouble du sommeil qui peut toucher les personnes traversant rapidement plusieurs fuseaux horaires.

 

Syndrome des jambes sans repos

État caractérisé par une envie quasiment irrépressible de bouger les jambes, généralement le soir.


d)    Et la sieste ? Bien ou pas ?

 

De nombreuses recherches scientifiques démontrent qu’une sieste est très bénéfique pour la santé, car elle permet notamment de :

 

-       Faire baisser le niveau de stress

-       Diminuer la tension artérielle et le rythme cardiaque

-       Réduire le risque de maladies cardio-vasculaires

-       Augmenter la concentration et améliorer le fonctionnement de la mémoire à court terme

-       Accroître la productivité (elle apporte un regain d’énergie pour le reste de la journée)

-       Favoriser considérablement la créativité.


e)    Solution contre les troubles du sommeil :

 

Le problème d’endormissement ou de réveil nocturne sont prédominants dans notre société. Plusieurs factures sont en cause : le stress, les ruminations mentales, mauvaise alimentation, surexposition aux écrans avant d’aller se coucher, le bruit (surpopulation), l’âge, les hormones…

 

Solution générale :

 

-       En phytothérapie : les plantes à prendre en tisanes : passiflore, tilleul, aubépine, valériane, camomille… En décoction, 1 cuillère à soupe dans 15cl d’eau froide, porter à ébullition, laisser 2min, retirer du feu, et laisser infuser 10min. Boire une tasse 1 heure avant le coucher.
Vous pouvez également prendre la plante en gélules de 250mg, 2 le soir au cours du repas et + 2 si réveil dans la nuit.

 

-       En gemmothérapie : Bourgeons de tilleul et de figuier : sédatif et antistress, 5 gouttes de chaque sous la langue ou dans un peu d’eau en dehors des repas, en fin d’après-midi, en début de soirée et au coucher.

 

-       En aromathérapie : HE lavande vrai, petit grain bigarade, l’essence de mandarine, d’orange douce, … Pour savoir celle qui vous convient, sentez les pour savoir celle que vous préférez.
- Inhalez une de ces huiles.
- Frictionnez sur le plexus solaire et aux poignets 1 à 2 gouttes de cette huile.
- Diffusez dans votre chambre 15min avant d’aller vous coucher, dans un diffuseur ultrasonique.
1 gouttes / m²

 

-       Hygiène de vie :
- Pour bien dormir, il est préférable de manger léger (ex : soupe) et de respecter la chronobiologie de votre corps (ne pas manger au-delà de 19h).
- Bien mastiquer et manger calmement
- Evitez les protéines animales, le soir.
- Evitez les laitages.
- Evitez les excitants : sucres, soda, café, alimentation raffinée…
- Boire de tisanes à partir de 16h et du thé vert accompagné de lavande ou jasmin ou autres plantes relaxantes.

 

-       Bilan sanguin : si malgré vos efforts, vous avez toujours des difficultés à dormir faites un bilan sanguin en surveillant ceci :
Magnésium : si c’est votre cas, prendre 2 gélules de 150mg de magnésium marin B6, au diner pendant 1 à 2 mois.

 

- Lithothérapie :
Placez, la pierre à proximité de votre lit ou sous votre oreiller.

Pathologie

Pierre

Difficulté à s’endormir

Améthyste, Topaze bleue, Saphir bleu.

Insomnie

Améthyste. Quartz Rose. Saphir. Malachite. Calcite Bleue

Maladie du sommeil

Rhodochrosite et Oeil-de-tigre.

Sommeil coupé

Quartz rose, Sodalite et Quartz rutile.   

Comment utiliser bien utiliser les pierres ?

- Fleur de bach : en savoir plus
C’est juste un aperçu de quelques fleurs de Bach, qui peuvent favoriser notre sommeil. Mais nous n’allons pas nous arrêter à ces fleurs. Il existe d’autres remèdes de fleur de Bach, faciles à utiliser, pouvant résoudre en un seul coup, les problèmes liés au sommeil. Il existe également des complexes de plusieurs plantes spéciales sommeils.

* White Chestnut : convient à celui qui rumine des pensées, souvent négatives. Cette fleur l’apaisera et il pourra s’endormir facilement.

* Vervain : est indiquée pour celui qui est agité par des contrariétés et qui n’arrive pas à trouver le sommeil. Vervain agit comme un tranquillisant pour lui.

* Mimulus est pour celui qui n’arrive pas à dormir, car il est angoissé par certaines choses (chômage, examen, etc.). Mimulus le rassure.



21/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi