one-shot-story

Problèmes féminins

Prémenstruel

Absence de règle

Irrégulière
Endométriose

Mycoses
Contraceptif
Grossesse

Ménopause

Libido
Kyste et Fibrome

 

Dans cet article, nous allons parler de beaucoup de soucis intime : syndrome prémenstruel, mycose vaginal, douleur intime, ménopause…

 

Les règles :

 


 

Selon le médecin chinois, le cycle normal d’une femme est de 3 à  4 jours, évacuant entre 30 et 80ml. Au-delà de cette période, cela est considéré comme ayant un déséquilibre qui peut être dû à de nombreuse chose : psychique, hormonal, nutritionnel…
L’écoulement doit être rouge foncé, sanguin puis rosée à la fin du cycle, il ne doit ni être épais, ni dilué et sans caillots.

J’ai déjà parlé dans un autre article des protections hygiéniques et de leur toxicité. Pour éviter cela, il y a de nombreuses alternatives, je vous invite à lire cet article.

Revenons à nos petits soucis.

D’autre thérapie alternative qui peuvent vous aider : la réflexologie, l’acupuncture et la lithothérapie (pierre de lune).


 

1.     Syndrome prémenstruel et menstruel :

 

Parfois la douleur avant et pendant les règles peuvent vraiment être gênante. Sachez une chose, cela est tout fait naturel. Il est bon de l’accepter que ce soit les règles ou ce qui les accompagne. Il ne faut pas voir cela comme une fatalité. C’est NATUREL. Certaines femmes vivent cela comme un calevers, se mette des idées en tête : « mon homme va faire la gueule » « je dois annuler mon sport / ma soirée » « C’est foutu pour le rendez-vous romantique » Bref. La vie ne s’arrête pas à cause de cela, cela fait partie de nous, cela veut dire que vous êtes FEMME. Sans cela, il n’y a pas d’humanité, c’est le cycle de la vie après tout. Si vous intégrez cela, vous allez accepter plus facilement la douleur et même l’oublier.  « J’accepte ce que je suis » Et cela est valable pour votre homme, « Acceptes ce que je suis » « J’accepte ma femme ». Ainsi vous avez moins de pression au niveau de votre couple, c’est sûr et certain.

 

Je vous dis tout cela car certain soucis de santé, donc le syndrome menstruel est parfois un facteur psychosomatique. Je vous conseille le livre « Le Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies de Martel ».

 

Attendant que votre positive attitude face sont effet, voici quelques remèdes :

 

-       Migraines : Extrait de Grande Camomille : 30 gouttes x3/jour, et/ou 1 gouttes huile essentielle de menthe poivrée sur la zone douloureuse.

-       Douleur / maux de ventre : Huile Essentielle d'estragon directement sur la zone et masser (ou 4 dans un mélange huile végétale) +1 goutte sous la langue 3x/ jour. Intervalle d’une 1h entre chaque application

-       Nausée : homéopathie Nux vomica 5H 3 granule plusieurs fois par jour. Ou respirer un flacon d’Huile essentielle de gingembre.

-       Seins douloureux : cataplasme d'argile verte 2 fois par jour sur la zone à commencer 3 jours avant l'ovulation, laissé poser 10 min.

-       Anémie : généralement dû à un manque de fer donc. Spiruline * 3 comprimé matin et midi en cure de minimum 3 mois.

-       Saignement abondant : Extrait de Bourse à Pasteur 30 gouttes x3/jour ou en gélule de 250mg 2/repas (donc x3/jours)

-      Saute d’humeur : Pratique de la méditation, du Yoga, de la sophrologie ou utiliser des fleurs de bach adaptées ou des huiles essentiel de petite grain bigarade à respirer et une goutte sur chaque poignet + le plexus solaire.

*  contre indiquer en cas de cancer ou d’anticoagulant

 

En règle générale : ces troubles sont liée à l’émotionnelle et/ou le taux hormones et/ou de carence. Pour régulier ce taux, vous pouvez prendre 5 gouttes de bourgeons de Framboisier, sous la langue ou dans l’eau hors des repas, 3 x/jours du 14e aux 28e jours du cycle (3 mois minimum). Vous pouvez également prendre le framboisier en tisanes (1 càc dans une tasse d’eau chaude, 3x par jours). *

*Déconseillé en cas de cancers hormono-dépendants. Ne pas utiliser en cas de grossesse.

 

Hygiène de vie :

 

Comme toujours en naturopathie, il est primordial de faire attention à son alimentation car cela peut fragiliser l’organisme. Essayer de comprendre / de voir si un aliment vous donnez plus de soucis ou pas : gluten, lactose, sucre…Privilégier des aliments riches en oméga3 qui est anti-inflammatoire. Le régime méditerranéen est fortement recommander durant cette période, il aurait un effet favorable sur la diminution sur les symptômes.

 

- N’hésitez pas à faire un bilan sanguin pour vérifier qu’il n’y a aucune carence en vitamine, minéraux…durant cette période (surtout le magnésium et vitamine B6). Si c’est le cas complété avec des compléments naturels et/ou un régime d’adapter.

- Faire du sport, des études ont démontré que les femmes qui avaient des activités physiques régulières souffraient moins de troubles prémenstruels.

 

- Il ne fait pas hésiter à faire des cures de santé diététique. Cela permet d’éliminer les déchets et  donc d’éviter la surcharge de travail pendant cette période. Ce qui aurait pour effet réduire les nombreux symptômes qu’on ressent.

 

- La réflexologie, l' acupuncture... et d'autres thérapies naturelles peuvent aider à soulager certain des symptôme. N'hésiter pas à vous renseigner.

 

Lithothérapie :

La malachite et chrysocolle, elles ont une action antispasmodique et soulage les douleurs de règles. A mettre sur le ventre.
La pierre de lune, elle équilibre le système hormonal féminin. A poser au moins 15min sur le ventre.


2.     Absence de règles / Aménorrhée :

 

Qu’est-ce que c’est qu’Aménorrhée ?

L’aménorrhée primaire, qui apparaît lorsqu’une femme n’a jamais eu de menstruation (jeunes adolescentes ayant dépassé la puberté).
L’aménorrhée secondaire, qui désigne une absence de règles pendant au moins 3 mois (chez la femme déjà menstruée). C'est cette catégorie qui est la plus fréquente, et il n'est pas rare que l'aménorrhée secondaire apparaisse au moins une fois dans la vie d'une femme.

Maintenant que cela est clair, voyons comment régler ce souci.

Il faut déjà s’assure de son état de santé par un bilan gynécologique et sanguin. Il faut savoir s’il n’y a pas un déficit en hormone, carence en vitamines ou une pathologie quelconque…  Chez certaine personne à aménorrhée est liée à un choc psychologique, il faut donc trouver la cause et y remédier. Les fleurs de bach sont une bonne aide en complément d’une thérapie.

 

Voici quelques pistes contre Aménorrhée

-       Extrait de sauge : 30 gouttes dans l’eau matin et soir *

Ou en infusion 1 càs pour 25 cl d’eau bouillante, filtrez et buvez. 3 tasses / jours

-       Bourgeons de Framboisier est toujours valable, voir plus haut.

-       Par synergie (aromathérapie)

40 gouttes d'huile essentielle de Sauge Sclarée + 20 gouttes d'huile essentielle de Romarin à Verbénone + 20 gouttes d'huile essentielle de Clou de Girofle + 40 gouttes d'huile essentielle de Petit Grain Bigarade + 1 cuillère à café d'huile végétal

Avec l'accord du thérapeute et 3 fois par jour pendant 1 semaine à la date supposée des règles : ingérer 3 gouttes du mélange et en appliquer 6 gouttes en massage dans le bas du dos.

 

Alimentation :

 

-       Les aliments riches en fer : l’absence de règle peut être causée par une carence en fer, qu’il convient donc de compenser. Lentilles, persil, cacao et choux sont à favoriser. Vous pouvez également prendre des compléments à base d’algue comme la spiruline.

-       Toujours avoir une bonne hygiène de vie, privilégier les fruits, légumes, et avoir une activité physique régulière.

-       Les palourdes et huitres : ces coquillages sont très chargés en iode et en fer.

-       Les sources de graisse végétale : évitez les graisses animales, qui sont souvent peu saines et compliquées à éliminer. Préférez donc les noix et les amandes, l’huile d’olive, ou encore les graines de lin.


3.     Règles irrégulières :

 

En général, lorsque les règles sont irrégulière, et qu’il n’y a pas de pathologie, ni de carence, cela vient d’un problème d’hormone ou émotionnel.

Pour se faire, je vous renvoie au paragraphe le syndrome prémenstruel, le framboisier permet de régulier les hormones et les fleurs de bach aide à l’équilibre émotionnel.

Lithothérapie :

L’opale de feu, elle régule le cycle féminin. A placer minium 10-15min par jour sur le ventre.


4.     Endométriose :

 

L'endométriose est une maladie gynécologique dans laquelle l'endomètre (tissu utérin) colonise d'autres organes, à proximité ou à distance de l'utérus. Les symptômes peuvent être variés. Elle est encore difficile à diagnostique et à soigner.

Je vous conseille comme toujours un bilan sanguin complet pour détecter d’éventuel carences. Et d’aller lire le chapitre sur le syndrome prémenstruel.

 

Pour améliorer les symptômes voici quelques pistes :

-       L’écorce de Lapacho a une action significative sur les composantes immunitaires contre l’endométriose.

En extrait 30 gouttes x3/jour ou en gélule de 250mg 2/repas (donc x3/jours)

-       L’huile d’Onagre est un anti-inflammatoire naturel. Capsules dosée à 500mg 2 matin du 14 – 28e jours du cycle puis pendant les règles 2/repas (donc 3x/jours).

-       Bourgeons de Framboisier, est un régulateur hormonal. 10 gouttes sous la langue ou dans l’eau hors des repas, 2 x/jours. 3 semaines par mois (soit 2 semaines avant et la semaine des règles).

-       Fleur de bach « Crab apple » : Aide émotionnelle donc à accepter la pathologie (endométriose). Fleur de la purification et du nettoyage. Elle permet d’acceptation de la situation liée à son corps.

 

Hygiène de vie :

 

-       Il est primordial d’éviter les perturbateurs endocriniens qui sont une des causes majeurs de cette pathologie. Voici cet article pour le reconnaitre.

-       Avoir une alimentation équilibrée, bio et variée. Privilégier les fruits, légumes et céréales complètes.

-       Eviter les produits laitiers de vaches.


5.     Mycoses :

 

Les mycoses sont dues à un champignon qui profite de la fragilité de notre flore et de notre système immunitaire.

 

Synergie d’aromathérapie à appliquer :

Réaliser un flacon de 50ml mettre des HE de Tea three à 15% du contenant du contenant.  (Soit 7,5 ml / 50ml) et le reste de huile végétale bio. Le tea three est un antifongique et antibactérien, quant à la lavande vrai s’est un anti-démangeaison.


Je conseille de prendre comme huile végétales soit :
- Aloes vera : pour ces propriétés curatives, cicatrisantes, apaisantes et anti-inflammatoires.
- Millepertuis : pour ces propriétés anti inflammatoire, analgésique et favorise la cicatrisation.
- Nigelle : pour ces propriétés adoucissantes et assouplissantes, lutte contre irritation.

Vous devez appliquer la solution sur la zone à l’aide de vos mains, plusieurs fois par jours. Soit à chaque fois que vous allez à la toilette.

En plus de ce traitement prendre de l’extrait de pépins de pamplemousse qui est antibiotique naturel (antifongique, infestions…) mettre 20 gouttes 3 à 4 x/jours dans un verre d’eau.


6.     Contraceptif :

 

Lors corps est une machine avec un mécanique bien huilée pour vivre, manger, respirer, se reproduire… La société actuelle, nous impose certaines normes désirées ou non. Dans le cas d’une vie sexuelle, il est de coutume pour une jeune fille de prendre des contraceptifs hormonaux. Mais cela a un prix sur le long terme. De plus en plus, de femme ont des difficultés à avoir des enfants, ont des soucis hormonaux, des cancers, … Les hormones de synthèse dérèglent notre organisme à petit feu. Ajouter à cela une mauvaise hygiène de vie ou des perturbateurs endocriniens, et vous avez un cocktail explosif pour votre santé et notre fertilité.

 

Mais alors comment éviter une grossesse ?

 

Déjà évitons tout ce qui est en base d’hormones. Il nous reste donc les barrières mécaniques.

 

-       Stérilet en cuivre (non hormonal) : efficacité 99% renouvelle tous les 5 ans

-       Préservatif féminin / masculin : efficacité 79% usage unique

-       Cape cervicale: efficacité 84%, à condition qu’il soit bien mis, réutilisable plusieurs fois (si lavée)

-       Diaphragme : efficacité 88% à condition qu’il soit bien mis, réutilisable plusieurs fois (si lavée)

-       Calcul d’ovulation et solution naturelle : efficacité 75%, à condition de bien calculer (d’être au courant chaque jour) et de bien pratiquer le « retrait » avant éjaculation.

Vous pouvez coupler plusieurs moyen de contraception, ex : préservatif féminin et masculin. Voici une  calculette d’ovulation qui peut vous aider.

 

En accord avec votre partenaire, il y a d’autres moyens comme la Vasectomie. C’est un acte médical non invasif qui n’en tâche pas le système hormonal de l’homme, ni le système érectile et urinaire.
Par contre si vous prenez le choix de vous faire ligaturer les trompes, ceci est une opération plus lourde et de plus cela a des effets sur le système hormonal féminin, ce qui peut perturber l’organisme.
Il faut bien se mettre dans la tête qu’une solution de stérilisation est définitive, même si vous pouvez congeler les ovules ou le sperme de nos jours. A ce moment-là, cela ne sera plus une procréation naturelle.


7.     Grossesse :

 

Ceci est un vaste sujet, c’est pourquoi, je vous renvoie en à cette article.


8.     Ménopause :

 

La ménopause est un faste sujet puisqu’il y a de nombreux symptôme dû au dérèglement hormonal. Il faut savoir que ce phénomène  « naturel » ne l’est pas vraiment. Il est surtout dû à un encrassement de l’organisme par des années de prises d’hormones de synthèse et donc de dérèglement de notre système reproducteur. Plus les prises, on était longue, intense (dosage), … plus la durée de la ménopause et ces désagrément peut être plus ou moins long.

Je vais aller au plus simple, c’est ainsi plus rentable pour vous et plus simple. C’est pourquoi j’ai orienté mon choix vers des complexes.

-       Menoton de Mannavital

-       Fem50+Gem - Ménopause BIO  de Herbalgem*

*Attention donc car la plus part de ces remèdes sont contre-indiquer en cas de cancer hormono-dépendant.

-        Bouffée de chaleur, en cas de grosse bouffée de chaleur, vous pouvez vous rafraîchir avec de l’hydrolat de Menthe poivrée. Deux sprays sur le thorax, le cou et le visage.

-        Saute d’humeur : Pratique de la méditation, du Yoga, de la sophrologie ou utiliser des fleurs de bach adaptées ou des huiles essentiel de petite grain bigarade à respirer et une goutte sur chaque poignet + le plexus solaire.

 

Hygiène de vie :

 

- Avoir une bonne alimentation : privilégier les céréales complètes, avoine et soja.
Privilégier de bonne graisse : noix, olive, amande… Tout cela dans le but d’éviter la prise de poids.

 

- Pour éviter l’ostéoporose : consommer des graines germées qui permet la reminéralisation du corps.
Les aliments riches en calcium, silicium et B9, qui agissent contre l’ostéoporose : choux, ananas, kiwi, agrume, persil…

 

- Eviter le sel, pour éviter la rétention d’eau.

 

- N’hésitez pas à faire un bilan sanguin pour vérifier qu’il n’y a aucune carence en vitamine, minéraux…durant cette période (surtout un taux hormonal). En cas de carence, compléter avec des compléments naturels et/ou un régime d’adapter.

- Faire du sport, permet d’éviter la prise de poids et de maintenir son corps en bonne santé physique, évitant ainsi les désagréments liées à l’âge.

 

- Il ne fait pas hésiter à faire des cures de santé diététique. Cela permet d’éliminer les déchets et  donc d’éviter la surcharge de travail pendant cette période. Ce qui aurait pour effet réduire les nombreux symptômes qu’on ressent.

 

- La réflexologie, l'acupuncture... et d'autres thérapies naturelles peuvent aider à soulager certain des symptôme. N'hésiter pas à vous renseigner.

Lithothérapie :

L’apatite jaune, elle aide l’os à se reconstruire et prévient l’ostéoporose. A prendre en élixir.
L’angélite et la rhodocrosite, elles renforcent l’os et prévient l’ostéoporose. A portez au niveau de la gorge.
L’howlite, elle soulage les troubles de la ménopause et prévient l’ostéoporose. A porter en pendentif ou à prendre en élixir.


9. Libido :

 

Ayant déjà parler, je vous invite à aller voir la partie de  l’article qui en parle.

 

Il y a également certaines pratiques qui peuvent débloquer la libido comme la réflexologie, l'acupuncture, le sport... N'hésiter pas à vous renseigner.


10  Kyste / Fibrome :

 

Le kyste ovarien correspond à un sac rempli de liquide qui se développe sur ou dans l'ovaire. Les femmes sont nombreuses à souffrir au cours de leur existence d'un kyste ovarien. Les kystes ovariens, souvent indolores sont très fréquents et rarement graves.

 

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un ensemble de signes causés par un déséquilibre hormonal. Assez fréquent, il touche entre 5 et 10 % des femmes et peut être caractérisé par l’augmentation inhabituelle de la production d’androgènes dans les ovaires. Ce syndrome altère la croissance des follicules ovariens et perturbe la production d’ovules. Les ovaires peuvent quant à eux augmenter de volume. Nos ovaires et nos surrénales ne commencent pas à produire les hormones androgènes (testostérone, DHEA et androstérone) en excès par hasard : cela est dû à un déséquilibre dans le corps.

 

Le fibrome est une tumeur bénigne localisé sur la sphère génitale. Elle peut être sous dépendance hormonale et peuvent donc partir et revenir, mais ils sont néanmoins à surveiller. Elle peut provoquer infertilité et règle douloureuse.

 

Complément :

 

-        Pour équilibre hormonal, prendre du bourgeon de Framboisier, et du Vigne rouge. 5 gouttes de chaque, 3x/jours. Jusqu’à disparition de la pathologie.

-        Vous pouvez appliquer un cataplasme d’argile verte. L’argile a propriété d’absorber les grosseurs et la douleur de l’organisme. Faite une pâte (ou toute prête) à poser la nuit avec un gaz et à renouveler plusieurs par semaine.

 

Hygiène de vie :

 

-        Faites une cure de détox  à base de jus de légumes, pour éliminer les toxines, qui interfère dans les processus des hormones.  Faites le façon intensif donc une bonne durant une bonne semaine, vous pouvez également prendre des compléments pour purifier votre foie, principale organe épurateur.

 

-        Privilégier les aliments riches en vitamines A, en Fer, Iode et Oméga3

-        Réduire son stress, qui perturbe l’équilibre du corps. Je rajouterais que certain kyste, comme beaucoup de pathologie, est liée à l’émotionnel. Ce sentiment est souvent en relation avec le fait de devenir mère ou un traumatisme sexuel. Il faut peut-être penser à consulter un kinésiologue ou de prendre de fleur de Bach.

 

-        Eviter le sucre, produit sucré et les excitants.

-        Surveiller son taux de sucre dans le sang.

-        Consommer des bonnes graisses. Nos hormones sexuelles sont constituées de cholestérol et de protéines. Si vous ne mangez pas assez de bonnes graisses, votre corps sera incapable d’en produire.

 

-        Faire des séances de réflexologie aide à l’équilibre du corps et à réduire les troubles émotionnelles.

 



18/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi